Bataille d'Arawe

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Bataille d'Arawe
Soldats américains débarquant à Arawe.
Soldats américains débarquant à Arawe.
Informations générales
Date 15 décembre 1943 - 24 février 1944
Lieu Arawe, Nouvelle-Bretagne, Territoire de Nouvelle-Guinée
Issue Victoire alliée
Belligérants
Drapeau de l'Australie Australie
Drapeau des États-Unis États-Unis
Drapeau de l'Empire du Japon Empire du Japon
Commandants
Julian Cunningham Masamitsu Komori
Forces en présence
4 750 hommes 1 000 hommes
Pertes
118 tués
352 blessés
4 disparus
625 tués
3 prisonniers
Seconde Guerre mondiale,
Guerre du Pacifique,
Campagne de Nouvelle-Guinée
Batailles
Campagne de Nouvelle-Bretagne

Arawe · Cape Gloucester · Talasea · Gasmata · Jacquinot Bay · Wide Bay · Open Bay

Coordonnées 6° 10′ S 149° 01′ E / -6.16666667, 149.016666676° 10′ Sud 149° 01′ Est / -6.16666667, 149.01666667  

La bataille d'Arawe est livrée du 15 décembre 1943 au 24 février 1944 lors de la campagne de Nouvelle-Bretagne sur le théâtre du Pacifique de la Seconde Guerre mondiale. Faisant partie de l'opération Cartwheel, il s'agit d'une attaque de diversion, afin de détourner les forces japonaises de Cape Gloucester, constituant l'objectif principal des forces alliées dans le Pacifique à la fin décembre 1943. Après environ un mois de combats intermittents avec des Japonais en infériorité numérique, les Alliés parviennent à sécuriser Arawe.

Les objectifs initiaux lors du débarquement visent principalement à sécuriser une base maritime afin qu'elle puisse être utilisable par les PT boats. Les Alliés débarquent le 15 décembre et établissent une tête de pont rapidement mais les avions et soldats japonais contre-attaquent. À la mi-janvier 1944, les Américains, après avoir obtenu des renforts en infanterie et en blindés lancent une brève offensive afin de repousser les Japonais. À la fin février 1944, les unités japonaises se retirent d'Arawe dans le cadre de la retraite générale de Nouvelle-Bretagne.

Il n'y a pas de consensus parmi les historiens si l'offensive alliée sur Arawe était nécessaire, certains affirmant que le débarquement a été une diversion utile avant l'opération sur Cape Gloucester, tandis que d'autres pensent que toute la campagne dans l'ouest de la Nouvelle-Bretagne n'était pas nécessaire, et que la force employée à Arawe aurait pu être mieux utilisée ailleurs.

Forces en présence[modifier | modifier le code]

La bataille[modifier | modifier le code]

Conséquences[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Références bibliographiques[modifier | modifier le code]

  • (en) Daniel E. Barbey, MacArthur's Amphibious Navy: Seventh Amphibious Force Operations 1943–1945, Annapolis, Maryland, United States Naval Institute,‎ 1969 (OCLC 566359642)
  • (en) Robert W. Coakley, American Military History, Washington, D.C., Online,‎ 1989 (OCLC 706013347, lire en ligne), « World War II: The War Against Japan »
  • (en) Edward J. Drea, MacArthur's Ultra: Codebreaking and the War against Japan, 1942–1945, Lawrence, Kansas, University of Kansas Press,‎ 1992 (ISBN 0-7006-0576-2)
  • (en) Eric Augustus Feldt, The Coastwatchers, Melbourne, Penguin Books,‎ 1991 (1re éd. 1946) (ISBN 0-14-014926-0)
  • (en) G. Hermon Gill, Royal Australian Navy 1942–1945, Canberra, Australian Capital Territory, Australian War Memorial,‎ 1968 (OCLC 65475, lire en ligne)
  • (en) Ikuhiko Hata, Yasuho Izawa, Christopher Shores, Japanese Naval Air Force Fighter Units and Their Aces 1932–1945, London, Grub Street,‎ 2011 (ISBN 978-1-906502-84-3)
  • (en) Kevin C. Holzimmer, General Walter Krueger. Unsung Hero of the Pacific War, Lawrence, Kansas, University Press of Kansas,‎ 2007 (ISBN 978-0-7006-1500-1)
  • (en) Gavin Long, The Final Campaigns, Canberra, Australian Capital Territory, Australian War Memorial,‎ 1963 (OCLC 570202673, lire en ligne)
  • John, Jr. Miller, « CARTWHEEL: The Reduction of Rabaul », United States Army in World War II: The War in the Pacific, Office of the Chief of Military History, United States Department of the Army, Washington, D.C,‎ 1959 (OCLC 569056928, consulté le 12 décembre 2011)
  • (en) Samuel Eliot Morison, Breaking the Bismarcks Barrier, Champaign, Illinois, University of Illinois Press,‎ 2001 (1re éd. 1958) (ISBN 0-252-06997-8)
  • (en) Bernhardt L. Mortensen, Vol. IV, The Pacific: Guadalcanal to Saipan, August 1942 to July 1944, Washington, D.C., Office of Air Force History,‎ 1950 (ISBN 0-912799-03-X, lire en ligne), « Rabaul and Cape Gloucester »
  • (en) George Odgers, Air War Against Japan 1943–1945, Canberra, Australian Capital Territory, Australian War Memorial,‎ 1957 (OCLC 569568982, lire en ligne)
  • (en) Office of the Chief Engineer, General Headquarters, Army Forces, Pacific, Airfield and Base Development, Washington, D.C., US Government Print. Office,‎ 1951 (OCLC 220327037)
  • « Learning Under Fire: A Combat Unit in the Southwest Pacific » (ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), PhD Dissertation, 2006. Consulté le 12 décembre 2011
  • (en) Gordon Rottman, World War II Pacific Island Guide. A Geo-Military Study, Westport, Connecticut, Greenwood Publishing Group,‎ 2002 (ISBN 0-313-31395-4)
  • (en) Gordon Rottman, US Special Warfare Units in the Pacific Theatre 1941–45, Oxford, Osprey Publishing,‎ 2005a (ISBN 1-84176-707-7)
  • (en) Gordon L. Rottman, Japanese Army in World War II : Conquest of the Pacific 1941–42, Oxford, Osprey Publishing,‎ 2005b (ISBN 1-84176-789-1)
  • (en) Gordon L. Rottman, World War II US Cavalry Units. Pacific Theater, Oxford, Ospery Publishing,‎ 2009 (ISBN 978-1-84603-451-0)
  • Henry I. Shaw, Douglas T. Kane, « Volume II: Isolation of Rabaul », History of U.S. Marine Corps Operations in World War II, Historical Branch, G-3 Division, Headquarters, U.S. Marine Corps, Washington, D.C.,‎ 1963 (OCLC 568751111, consulté le 12 décembre 2011)
  • (en) Charles A. (editor in chief) Willoughby, Japanese Operations in the Southwest Pacific Area Volume II – Part I, Washington, D.C., United States Army Center of Military History,‎ 1966 (OCLC 187072014, lire en ligne)