Bataille d'Almenar

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Bataille d'Almenar
Derrota-i-humillacion borbonica-en-almenar-27-7-1710-cataluña.jpg
Informations générales
Date 27 juillet 1710
Lieu Collines d'Almenar (Espagne - Catalogne)
Issue Victoire alliée
Belligérants
Bandera de España 1701-1760.svg Royaume d'Espagne Drapeau de l'Autriche Archiduché d’Autriche
Royaume de Grande-Bretagne Royaume de Grande-Bretagne
Provinces-Unies Provinces-Unies
Forces en présence
22 000 hommes 24 000 hommes
Pertes
1 000 morts
3 000 prisonniers
400 morts
Guerre de Succession d'Espagne
Batailles
Campagnes de Flandre et du Rhin

Friedlingen · Kehl · Ekeren · Höchstädt · Spire · Schellenberg (Donauworth) · Bleinheim · Eliksem · Ramillies · Stollhofen (en) · Cap Béveziers · Cap Lizard · Audenarde · Wijnendale · Lille · Malplaquet · Douai · Denain · Bouchain (en) · Douai · Landau  · Fribourg

Campagnes d'Italie

Carpi · Chiari · Crémone · Luzzara · Cassano · Nice · Calcinato · Turin · Castiglione · Toulon · Gaeta · Cesana · Campo Maior · Syracuse

Campagnes d'Espagne et de Portugal

Cadix · Vigo (navale) · Cap de la Roque · Gibraltar (1re) · Ceuta · Málaga · Gibraltar (2e) · Marbella · Montjuïc · Barcelone (1705) · Badajoz · Barcelone (1706) · Murcie · El Albujón · Santa Cruz de Ténérife · Almansa · Xàtiva · Ciudad Rodrigo · Lérida · Tortosa · Minorque · Gudiña · Almenar · Saragosse · Brihuega · Villaviciosa · Barcelone (1713-1714)

Antilles et Amérique du sud
Santa Marta · Guadeloupe · Nassau · Colonia del Sacramento · Carthagène (1re) (en) · Rio (1710) · Carthagène (2e) · Rio (1711) · Cassard
Cette boîte : voir • disc. • mod.

La bataille d'Almenar est un épisode de la guerre de Succession d'Espagne qui eut lieu le 27 juillet 1710. Elle opposa les troupes de Philippe V à celles de l'archiduc Charles. Les armées de Philippe V, vaincues, durent évacuer la Catalogne et se replier sur l'Èbre.

Contexte[modifier | modifier le code]

Au printemps 1710, l'armée espagnole, franchissant la Sègre le 15 mars, envahit la Catalogne depuis l'Aragon. Le 3 mai, Philippe V rallia son armée et en prit la tête.

De son côté, l'armée des Impériaux fut rejointe par l'archiduc Charles en juin. Le mois suivant, le général Guido Starhemberg reçut des renforts ce qui le détermina à attaquer les envahisseurs. Il franchit la Noguera et prit position sur les hauteurs d'Almenar, un bourg de Catalogne à 14 km au nord-ouest de Lérida.

Lord Stanhope, à la tête du corps expéditionnaire anglais, franchit à son tour la Sègre à Balaguer (au nord de Lerida) et progressa vers le pont d'Alfarras, qu'il franchit avec ses troupes le 27 juillet.

La bataille[modifier | modifier le code]

Le marquis de Villadarias, commandant l'armée espagnole, déclencha l'assaut par une charge de cavalerie qui fut d'abord couronnée de succès, mais se dispersa en une futile poursuite de fuyards.

L'infanterie anglaise attaqua alors le flanc gauche espagnol qui prit la fuite, et emporta même la seconde ligne ennemie. Puis les Autrichiens attaquèrent et détruisirent le flanc droit, où Philippe V manqua de perdre la vie, et dut s'enfuir.

Conséquences[modifier | modifier le code]

Les troupes espagnoles durent évacuer la Catalogne. Villadarias fut relevé du commandement et remplacé par le Marquis de Bay, qui se replia avec les bataillons espagnols restants et marcha vers sur l'Èbre, en direction de Saragosse.

Références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

  • Cet article comprend des extraits du Dictionnaire Bouillet. Il est possible de supprimer cette indication, si le texte reflète le savoir actuel sur ce thème, si les sources sont citées, s'il satisfait aux exigences linguistiques actuelles et s'il ne contient pas de propos qui vont à l'encontre des règles de neutralité de Wikipédia.