Bataille d'Allatoona

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Bataille d'Allatoona
Bataille d'Allatoona
Bataille d'Allatoona
Informations générales
Date 5 octobre 1864
Lieu Comté de Bartow
Issue Victoire de l'Union
Belligérants
US flag 34 stars.svg États-Unis
Second national flag of the Confederate States of America.svg États confédérés
Commandants
John Murray Corse Samuel Gibbs French
Forces en présence
Garnison d'Allatoona; 4th Division, XV Corps (1,944) Division de French (2,000)
Pertes
706 799
Guerre de Sécession
Batailles
Fort Sumter — Bull Run (1re) — Shiloh — Campagne Péninsulaire — Bull Run (2e) — Antietam — Fredericksburg — Stones River — Chancellorsville — Gettysburg — Vicksburg — Chickamauga — Chattanooga — Wilderness — Spotsylvania — Petersburg — Five Forks — Appomatox
Coordonnées 34° 06′ 58″ N 84° 42′ 58″ O / 34.116, -84.716 ()34° 06′ 58″ Nord 84° 42′ 58″ Ouest / 34.116, -84.716 ()  

Géolocalisation sur la carte : Géorgie

(Voir situation sur carte : Géorgie)
 Différences entre dessin et blasonnement : Bataille d'Allatoona.

La bataille d'Allatoona, se déroula le 5 octobre 1864, dans le comté de Bartow, en Géorgie, lors de la campagne de Franklin-Nashville, durant la Guerre de Sécession.

Après la chute d'Atlanta, John Bell Hood déplaça l'armée confédérée du Tennessee au nord pour menacer le Western and Atlantic Railroad, la ligne de ravitaillement de William Tecumseh Sherman. Le long de la voie il attaqua un certain nombre de garnisons mineures et endommagea la voie du 2 octobre au 4 octobre. Sherman envoya à Allatoona une brigade de renfort commandée par John Murray Corse avant l'arrivée de l'armée sudiste.

La division confédérée de Samuel Gibbs French arriva près d'Allatoona à l'aube du 5 octobre. Après avoir exigé une reddition et reçu une réponse négative, French attaqua. La ligne de l'Union survécu à une longue attaque de deux heures et demie, mais battit en retraite et se regroupa dans un fort de terre en étoile surplombant Allatoona Pass. French attaqua à plusieurs reprises, mais le fort résista. Les confédérés ont commencé à manquer de munitions, et les rapports de l'approche de renforts de l'Union les ont incités à reculer et à rejoindre les forces de Hood.

Liens externes[modifier | modifier le code]