Bataille d'Aboukir (1801)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Bataille d'Aboukir.
Bataille d'Aboukir (1801)
Informations générales
Date
Lieu Aboukir
Issue Victoire tactique britannique
Belligérants
Drapeau de la France République française Drapeau du Royaume-Uni de Grande-Bretagne et d'Irlande Royaume-Uni de Grande-Bretagne et d'Irlande
Commandants
Louis Friant Ralph Abercromby
Forces en présence
2 000 hommes 6 000 hommes
Pertes
300 morts ou blessés 102 morts
515 blessés
15 disparus[1]
Guerres de la Révolution française
Batailles
Guerre de la Deuxième Coalition

St George's Caye (navale) · Copenhague (navale) · Algésiras (navale)


Campagne de Hollande
Callantsoog · Vlieter · Zyp · Bergen · Alkmaar · Castricum


Campagne de Suisse
Ostrach · 1re Stockach · Winterthour · 1re Zurich · 2e Zurich · Biberach · Engen · 2e Stockach · Moesskirch · Höchstädt · Ampfing · Hohenlinden


Campagne d'Égypte
Prise d'Alexandrie · Chebreiss · Pyramides · 1re Aboukir · Sédiman · Nicopolis · Caire · El Arish · Jaffa · Saint-Jean-d'Acre · Mont-Thabor · 2e Aboukir · Damiette · Héliopolis · 3e Aboukir · Mandora · Canope · Siège d'Alexandrie


2e Campagne d'Italie
Magnano · Cassano · Bassignana · Trebbia · Mantoue · Novi · Montebello · Gênes · Marengo · Pozzolo

Coordonnées 31° 18′ 38″ N 30° 04′ 06″ E / 31.31055556, 30.0683333331° 18′ 38″ Nord 30° 04′ 06″ Est / 31.31055556, 30.06833333  

Géolocalisation sur la carte : Moyen-Orient

(Voir situation sur carte : Moyen-Orient)
 Différences entre dessin et blasonnement : Bataille d'Aboukir (1801).

Géolocalisation sur la carte : Égypte

(Voir situation sur carte : Égypte)
 Différences entre dessin et blasonnement : Bataille d'Aboukir (1801).

La troisième bataille d'Aboukir se déroule le 8 mars 1801, et est l'un des affrontements de la campagne d'Égypte, au cours des guerres de la Révolution française. Elle se déroule à Aboukir, sur la côte méditerranéenne, près du delta du Nil. Une armée britannique de 5 000 hommes dirigé par le général Ralph Abercromby débarque sur la plage pour déloger un détachement français retranché de 2 000 hommes, commandé par le général Louis Friant. Les Britanniques remportent la bataille, mais enregistrent la perte de 1 100 hommes.

Références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]