Batée

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Batées de bois et d'acier utilisées en France
Pan américain
Batée et pans de diverses origines

La batée est un récipient peu profond qui constitue l'outil de base de l'orpailleur (ou chercheur d'or) mais aussi de la prospection minière[1]. Il permet d'exercer une force centrifuge hydraulique sur des sables aurifères mélangés à l'eau. Les particules légères sont évacuées en périphérie, l'or plus lourd reste au milieu de la batée. Le nom provient de l'Espagnol batea, qui signifie cuvette.

Il existe différentes sortes de batées à travers le monde dénommées auges, pans, plats.

En Guyane, les batées sont le plus communément des cônes aplatis, mais il existe cependant des modèles hémisphériques appelés « testicules ».

Liens internes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. J. Guigues et P. Devismes, LA PROSPECTION MINIERE A LA BATÉE DANS LE MASSIF ARMORICAIN, (Mémoires du B.R.G.M. N°71, 1969)