Batá

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d’aide sur l’homonymie Pour l’article homophone, voir Bata.

Le batá est un tambour en sablier à tête double avec un cône plus grand que l'autre. C'est un tambour sacré pour la religion Yoruba au Nigeria, et la Santería à Cuba.

Facture[modifier | modifier le code]

Tambours batá

Il y a trois tailles de tambours batá, tous en bois :

  • okónkolo (le plus petit),
  • itótele (le moyen),
  • iyà (le plus grand).

Jeu[modifier | modifier le code]

Ceux-ci sont joués simultanément (souvent avec une clochette ou Agogô) pour créer des compositions polyrythmiques, ou toques pendant les cérémonies de santeria.

Les cérémonies bembé peuvent aussi être accompagnées par des ensembles chekeré, prenant la place des tambours. Il y a au moins 140 toques différents pour les orishas et leurs manifestations différentes. Le toque d'introduction utilisée dans la plupart des cérémonies inclut 14 rythmes adressés à tous les orichas.

Les tambours batá et leurs rythmes ont commencé à être utilisés dans d'autres genres, notamment la batanga, la timba, le jazz et le hip-hop.

Liens externes[modifier | modifier le code]