Bastion (informatique)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Bastion (homonymie).

En sécurité des systèmes d'information, un bastion (ou bastion host en anglais) est un élément du réseau informatique qui fournit un point d'entrée et/ou de sortie unique vers Internet.

Rôle[modifier | modifier le code]

Les hôtes bastion sont utilisés pour protéger un système d'information d'attaques venant de l'extérieur en fournissant une ou plusieurs barrières entre les parties privées.

Généralement, outre sa fonction principale de cloisonnement des réseaux (via un ou plusieurs pare-feu), un bastion fournit plusieurs autres services : service web, service de noms, service de messagerie. Ces services peuvent être des relais d'une partie vers l'autre. Il peut aussi inclure un système de honeypot et de détection ou prévention d'intrusion. Se plaçant entre une zone de confiance faible (voire très faible comme Internet) et une zone de confiance forte, le Bastion intégrera souvent des proxys (transparents, couplés avec des redirections de ports par exemple) pour sécuriser les envois de courriers électroniques (anti-virus, anti-spam) et les transactions HTTP (anti-virus, filtrage de contenu, gestion de planning horaire, etc.)

Annexes[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]