Bassem Youssef

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Youssef.
Graffiti représentant Bassem Youssef.

Bassem Youssef (de son nom complet Bassem Raafat Muhammad Youssef, en arabe : باسم رأفت محمد يوسف), né le 22 mars 1974 au Caire, est un médecin cardiologue et animateur de télévision égyptien, qui présente une émission satirique intitulée El Bernameg (« Le Programme »), sur la chaîne égyptienne CBC. Les médias l'ont comparé à Jon Stewart, en référence à son émission The Daily Show. Youssef a du reste déclaré s’être inspiré de Stewart[1],[2],[3]. En 2013, il a été nommé par Time magazine comme l'une des « 100 personnes les plus influentes dans le monde »[4].

Carrière[modifier | modifier le code]

The B+ Show[modifier | modifier le code]

Début 2011, il bricole, avec des amis techniciens, des vidéos youtube parodiant la télévision officielle[5].

Al-Bernameg (Le Programme)[modifier | modifier le code]

Après neuf épisodes, il a tant de succès qu'il reçoit une offre de CBC, une chaîne privée nouvellement créée qui diffuse dès lors son émission chaque vendredi : Al-Bernameg[6]. Il s’y moque de plusieurs personnages connus en Égypte comme le musicien Amr Mostafa, Tawfik Okasha, les Salafistes, le candidat aux élections présidentielles Hazem Salah Abu Ismail, ou encore Mohamed El Baradei. Il a participé à l’émission du 21 juin 2012 du show satirique de Jon Stewart[7].

Le 1er janvier 2013, il est dénoncé par l'entourage du président Mohamed Morsi, qui soutient que son show «… fait circuler de fausses nouvelles et dérange la tranquillité et l'administration publique »[8].

Le vendredi 1er novembre 2013, la chaîne CBC Channel communique que l'émission Al-Bernameg est suspendue.

Bassem Youssef annonce par la suite que l'émission Al-Bernameg revient à partir du vendredi 7 février 2014 sur la chaine MBC-Egypt sans annoncer s'il continuera la saison 3 interrompue ou s'il s'agira d'une nouvelle saison.

Poursuites judiciaires[modifier | modifier le code]

Le 30 mars 2013, le procureur général égyptien ordonne son arrestation pour insulte à l'islam et au président Mohamed Morsi[9],[10].

Vie privée[modifier | modifier le code]

Bassem Youssef est le fils d'un juge et d'une professeur d'université[6] ; il grandit dans le quartier de Zamalek, "cocon de la vieille bourgeoisie cairote"[6]. Il y vit aujourd'hui avec sa femme Hala[11] et sa fille, Nadia. Le 2 février 2011, il assiste en tant que volontaire plusieurs jeunes révolutionnaires blessés sur la place Tahrir lors de l'attaque des baltageya[12]. Entre deux saisons de l'émission El Bernameg, il continue d’exercer la profession de cardiologue.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Mai El-Wakil, « Drawing inspiration from the revolution », Al Masry Al Youm,‎ 21 avril 2011 (lire en ligne).
  2. Willem Marx, « Bassem Youssef: Egypt's Jon Stewart », Bloomberg Businessweek,‎ 29 mars 2012 (lire en ligne).
  3. Abdalla Hassan, « Surgeon Using Parody to Dissect the News in Egypt », New York Times,‎ 28 avril 2011 (lire en ligne).
  4. « Bassem Youssef », Time,‎ 18 avril 2013 (lire en ligne)
  5. « Comedy show du jour: Bassem Youssef's Al-Bernameg » (ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?). Consulté le 2013-03-20.
  6. a, b et c Le Monde, 26/04/13, page 17
  7. http://www.thedailyshow.com/watch/thu-june-21-2012/bassem-youssef
  8. (en) Host of Egyptian ‘Daily Show’ investigated after being accused of insulting President Morsi by Aya Batrawy, Associated Press, 1er janvier 2013.
  9. Égypte : le parquet réclame l'arrestation d'un animateur de télévision, Le Monde, 30 mars 2013.
  10. Égypte : l'animateur d'une émission satirique accusé d'insulte à l'islam, Le Point, 30 mars 2013.
  11. « Egypt’s "Daily Show" », PRI,‎ 28 mars 2011 (lire en ligne)
  12. Farah Montasser, « Revolutionary satire: Bassem Youssef speaks to Ahram Online », Ahram (consulté le 28 septembre 2011).

Lien externe[modifier | modifier le code]