Bass Rock (Écosse)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Bass Rock.
Bass Rock
Bass Rock vu depuis le château de Tantallon.
Bass Rock vu depuis le château de Tantallon.
Géographie
Pays Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni
Archipel Îles Britanniques
Localisation Firth of Forth (océan Atlantique)
Coordonnées 56° 04′ 39″ N 2° 38′ 27″ O / 56.077568, -2.64084556° 04′ 39″ N 2° 38′ 27″ O / 56.077568, -2.640845  
Superficie 0,03 km2
Point culminant Bass Rock (107 m)
Géologie Île continentale
Administration
Nation constitutive Écosse
Council Area East Lothian
Démographie
Population Aucun habitant
Autres informations
Découverte Préhistoire
Fuseau horaire UTC+0

Géolocalisation sur la carte : East Lothian

(Voir situation sur carte : East Lothian)
Bass Rock
Bass Rock

Géolocalisation sur la carte : Royaume-Uni

(Voir situation sur carte : Royaume-Uni)
Bass Rock
Bass Rock
Îles du Royaume-Uni

Bass Rock est une île inhabitée située en Écosse, dans l'estuaire du Firth of Forth, en mer du Nord, à environ un kilomètre et demi au nord-est de la ville de North Berwick[1]. L'île abrite un phare et les ruines d'un château et d'une chapelle et constitue un important lieu de nidification pour des milliers d'oiseaux de mer[2].

Géographie[modifier | modifier le code]

Bass Rock est une île écossaise situé à l'entrée du Firth of Forth, un vaste estuaire ouvert sur la mer du Nord[1]. Grossièrement circulaire, l'île se présente sous la forme d'un gros rocher escarpé cerné par des falaises et dont le sommet, qui culmine à 107 mètres d'altitude, descend en pente régulière vers le sud où il forme un cap appelé East Landing[1]. Sur ce cap se trouvent un phare ainsi que les ruines d'un château et d'une chapelle[1]. Un tunnel naturel traverse l'île d'est en ouest mais il n'est visible qu'à marée basse[2].

L'île constitue une zone de protection spéciale en raison de la présence de colonies d'oiseaux de mer comme des petits pingouins, des guillemots, des cormorans, des macareux moines, des eiders et des goélands mais surtout des fous de Bassan (30 à 40 000 couples) dont le nom scientifique Sula bassana dérive du terme « Bass » et qui est aussi appelé « oie de Solan »[2]. Ces oiseaux, de par leur nombre, leurs nids et leurs excréments donnent une couleur blanc-grisâtre au rocher.

Histoire[modifier | modifier le code]

Premiers habitants et propriétaires[modifier | modifier le code]

La première mention de Bass Rock date de 1316 lorsque Sir Robert Lauder en devient le premier propriétaire[2] par un don du roi Malcolm III d'Écosse ou de William Wallace pour le remercier de son aide contre les Anglais selon différentes versions[3]. Sa famille en conserve la propriété et est à l'origine de la construction vers 1491 de la chapelle consacrée en 1542 au premier habitant de l'île, Saint Baldred qui y vécu en ermite et y mourut en 606, et probablement du château[2],[3].

Prison royale et abandon[modifier | modifier le code]

Le phare, le château et des fous de Bassan à Bass Rock.

L'île cesse d'être une propriété privée en 1671 lorsqu'elle est vendue pour la somme de 4 000 livres sterling au roi d'Angleterre Charles Ier[2]. Le château est alors transformé en prison pour des ministres presbytériens dont quarante d'entre eux y meurent entre 1672 et 1688[2].

L'île est durant trois ans le théâtre d'une rébellion que n'arrive pas à résoudre le pouvoir royal : en 1691, quatre prisonniers jacobites s'échappent de leur cellule et prennent le contrôle de la forteresse[2]. Appuyés par des navires français, ils parviennent même à faire des incursions sur les côtes du Fife et Lothian[2]. Cet épisode est réglé par la négociation et les insurgés obtiennent de repartir en hommes libres. Le château continue néanmoins à servir de prison royale jusqu'à sa démolition en 1701[2].

L'île est rachetée en 1706 par la famille qui la détient toujours : les Dalrymple[2]. Jusqu'à la Première Guerre mondiale, l'île est utilisée comme base de pêche, lieu de pâturage pour des moutons et réserve de chasse de jeunes oiseaux marins et de leurs œufs[2].

Phare[modifier | modifier le code]

Phare de Bass Rock
Le phare et le château de Bass Rock.
Le phare et le château de Bass Rock.

Coordonnées 56° 04′ 36″ N 2° 38′ 18″ O / 56.076667, -2.638333  
Pays Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni
Localisation Bass Rock, Firth of Forth[2]
Construction 1902[2]
Hauteur 20 m[2]
Élévation 46 m[2]
Portée 10 milles
Feux Trois flashs blancs toutes les vingt secondes[2]
Automatisation 1988

Les constructions sur l'île reprennent avec l'érection d'un phare dont la construction, qui coûtera 8 087 livres sterling, est décidée en juillet 1897 et qui est opérationnel le 1er novembre 1902[2]. Le feu à gaz alimenté par de la paraffine sera remplacé par une ampoule électrique de vingt watts commandée depuis Édimbourg lors de l'automatisation en 1988[2].

Localisation du phare : 56° 04′ 31″ N 2° 38′ 21″ O / 56.075278, -2.639167

Références[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :