Basler Läckerli

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Des Läckerlis de Bâle

Les Läckerlis de Bâle (en allemand Basler Läckerlis) sont de petits gâteaux proches du pain d'épices, à base de miel, de fruits confits et d'amandes. Les biscuits sont découpés en petits carrés, puis glacés.

Ils sont nommés d'après la ville dont ils sont originaires, Bâle (le mot Läckerli signifiant douceur, friandise). Ils sont aussi confectionnés en Alsace, en tant que bredele, au moment de Noël.

Histoire[modifier | modifier le code]

Au XIVe siècle, les boulangers spécialisés dans la confection de ces gâteaux se nommaient Lebkücher et appartenaient à la corporation zur Safran (marchands d'épice à la Imbergässlein). Ils confectionnaient des Lebkuchen. À l'époque du concile de Bâle (1431-1449) fut créé un petit gâteau d'épices destiné aux participants du concile. Les Lebkuchen étaient jugés indignes pour les gens de l'Église ; aussi une variante plus raffinée fut confectionnée pour l'occasion : le Läckerli. Le terme de Basler Läckerli apparaît officiellement pour la première fois en 1720[1],[2].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Collectif, La Suisse gourmande, Nestlé,‎ 1985, 8e édition : 2001, 144 p.
  2. Histoire, légendes, anecdotes, site boulangerie-patisserie.ch, consulté le 24 juin 2008.

Lien externe[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :