Basin Street Blues

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Basin Street Blues

Single par Louis Armstrong and His Hot Five (en)
Enregistré 4 décembre 1928
Chicago
Durée min 11 s
Genre Dixieland
Auteur Spencer Williams
Label OKeh 8690
Huit premières mesures de la chanson au saxophone ténor.

Basin Street Blues (littéralement blues de Basin Street (en)) est un standard de jazz Dixieland écrit par Spencer Williams, publié en 1926 chez Triangle Music et popularisé par l'enregistrement de Louis Armstrong et ses Hot Five (en) du 4 décembre 1928[1].

Le Basin Street (en) du titre se réfère à la rue principale de Storyville, le Red Light District du vieux carré français de La Nouvelle-Orléans.

Histoire[modifier | modifier le code]

Originalement écrite (paroles et musiques) en 1926 par Spencer Williams, le couplet fut composé en 1931 (paroles et musique) par Jack Teagarden et Glenn Miller et apparaît pour la première fois dans la version des Charleston Chasers (en) enregistrée 1931 sous la direction de Benny Goodman[2] et chantée par Jack Teagarden. Depuis, ce thème est inclus dans le morceau et figure dans la partition éditée en 1933[3].

Enregistrements[modifier | modifier le code]

Le premier enregistrement de Basin Street Blues fut effectué par Louis Armstrong and His Hot Five (en) le 4 décembre 1928, deux ans après la publication de la partition. La session d'enregistrement s'est effectuée à Chicago, avec Louis Armstrong à la trompette et au chant, Fred Robinson au trombone, Jimmy Strong à la clarinette, Earl Hines au piano et au célesta, Mancy Carr au banjo et Zutty Singleton à la batterie[4].

Il y a eu depuis plusieurs centaines d'enregistrement de la chanson parmi lesquels The Charleston Chasers (en) (sous la direction de Benny Goodman en 1931[2]), Fats Waller (1937), Louis Prima (sur l'album The Wildest! (en) en 1956), Ray Charles (sur l'album The Genius Hits the Road en 1960), Miles Davis (sur l'album Seven Steps to Heaven du Miles Davis Quintet en 1963), Peggy Lee (sur l'album Blues Cross Country (en) en 1962 et sur l'album Miss Peggy Lee Sings the Blues (en) en 1988), etc.

Cinéma[modifier | modifier le code]

Rapidement devenue un standard du jazz, la chanson figure sur la bande son de nombreux films dont :

Annexes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Basin Street Blues by Louis Armstrong Songfacts », sur www.songfacts.com (consulté le 17 décembre 2012)
  2. a et b (en) « Charleston Chasers », sur www.redhotjazz.com (consulté le 17 décembre 2012)
  3. (fr) « Basin Street Blues / Spencer Williams », sur mediatheque.cite-musique.fr (consulté le 17 décembre 2012)
  4. (en) Ricky Riccardi, « 80 Years of Basin Street Blues! », sur The Wonderful World of Louis Armstrong,‎ 4 décembre 2008 (consulté le 17 décembre 2012)

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]