Basilique de l'Immaculée-Conception de Lourdes

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Basilique de l'Immaculée-Conception.
Basilique de l'Immaculée-Conception
La basilique de l'Immaculée-Conception (niveau supérieur) et la basilique Notre-Dame-du-Rosaire (niveau inférieur).
La basilique de l'Immaculée-Conception (niveau supérieur) et la basilique Notre-Dame-du-Rosaire (niveau inférieur).
Présentation
Culte Catholique romain
Type Basilique
Rattachement Diocèse de Tarbes et Lourdes
Début de la construction 1866
Fin des travaux 1871
Style dominant Néogothique
Protection Inventaire supplémentaire des Monuments Historiques
Géographie
Pays Drapeau de la France France
Région Midi-Pyrénées
Département Hautes-Pyrénées
Commune Lourdes
Coordonnées 43° 05′ 50.5″ N 0° 03′ 30″ O / 43.097361, -0.0583 ()43° 05′ 50.5″ Nord 0° 03′ 30″ Ouest / 43.097361, -0.0583 ()  [1]

Géolocalisation sur la carte : Pyrénées

(Voir situation sur carte : Pyrénées)
Basilique de l'Immaculée-Conception

Géolocalisation sur la carte : Hautes-Pyrénées

(Voir situation sur carte : Hautes-Pyrénées)
Basilique de l'Immaculée-Conception

La basilique de l'Immaculée-Conception est la première en date des basiliques de Lourdes, plus important centre de pèlerinage des Hautes-Pyrénées et de France.

Située au-dessus de la basilique Notre-Dame-du-Rosaire, l'ensemble surplombant la Grotte de Massabielle où serait apparue la Vierge Marie à Sainte Bernadette Soubirous, la basilique a été construite de 1866 à 1871 sur les plans d'Hippolyte Durand et consacrée en 1876.

Architecture[modifier | modifier le code]

De style néogothique, elle est formée d'une nef flanquée de chapelles collatérales rayonnantes terminée par un chœur à déambulatoire. L'intérieur est orné de vitraux retraçant la vie de Marie. L'édifice a une capacité de 700 places.

L'église est dotée d'un clocher surmonté d'une flèche (hauteur totale de 70 mètres) qui domine l'ensemble des sanctuaires et de l'esplanade. On y dénombre quatre cloches (outre celles du carillon) :

  • Jeanne-Alphonsine (2 000 kg)
  • Geneviève-Félicie (1 800 kg)
  • Hermine-Benoîte (1 100 kg)
  • Cécile-Gastine (800 kg)

Les orgues[modifier | modifier le code]

La basilique possède un orgue de chœur du XVIIIe siècle, à dix jeux, et l'orgue de tribune situé au-dessus de l'entrée.

Ce dernier instrument a été financé sur un reliquat des fonds collectés à l'occasion de la « Procession des Bannières » et construit par le célèbre facteur Aristide Cavaillé-Coll. Comprenant vingt-cinq jeux, deux claviers et pédalier, il fut inauguré le 8 septembre 1873 par Charles-Marie Widor. Il fut endommagé en janvier 1877 par un ouragan, muni d'une traction électrique et remanié en 1964, classé Monument Historique en 1977, enfin restauré dans sa conception d'origine en 1982. À cette occasion, on déplaça la tribune, initialement située à l'intérieur de la base du clocher, en surplomb dans la nef.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Source des coordonnées : Géoportail

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Le Guide Officiel des Sanctuaires, Ed. Sanctuaires Notre Dame de Lourdes, ISBN 2-914971-05-2.
  • Ouvrage collectif, Basilique de l'Immaculée Conception, NDL Editions, coll. « Expliquez-moi ... »,‎ juillet 2010, 80 p. (ISBN 978-2-36109-006-7)

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :