Basilique de Saint-Marin

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Basilique de Saint-Marin
Image illustrative de l'article Basilique de Saint-Marin
Présentation
Nom local Basilica di San Marino
Culte Catholique romain
Type basilique
Rattachement Diocèse de San Marino-Montefeltro
Début de la construction 1826
Fin des travaux 1838
Géographie
Pays Drapeau de Saint-Marin Saint-Marin
Ville Saint-Marin
Coordonnées 43° 56′ 14″ N 12° 26′ 49″ E / 43.9371874, 12.446900943° 56′ 14″ Nord 12° 26′ 49″ Est / 43.9371874, 12.4469009  

Géolocalisation sur la carte : Saint-Marin

(Voir situation sur carte : Saint-Marin)
Basilique de Saint-Marin

La basilique de Saint-Marin est le principal édifice religieux de la République de Saint Marin, situé dans la ville de Saint-Marin, la capitale.

Cette basilique, dédiée au diacre Saint Marin, fondateur au IVe siècle de la communauté à l'origine de la république, est de conception néoclassique, due à l'architecte bolonais Antonio Serra. Elle fut construite de 1826 à 1838 et est le siège du diocèse de San Marino-Montefeltro.

Histoire[modifier | modifier le code]

L'édifice actuel remplace une construction plus ancienne déjà consacrée à Saint Marin, datant du IVe siècle et dont l'existence est attestée dans la « La Vie de Saint Séverin » du moine Eugippe.
Un second document en date du se rapporte à l'existence d'une paroisse.

En 1800, l'église était dans un état de délabrement tel, que l'on résoudra à la raser en 1807. On s'attela alors à élaborer des projets pour la reconstruction d'un lieu de culte. La première pierre fut posée le et l'édifice fut achevé en 1838. Il fut consacré la même année, le 5 février, par Mgr Crispino Agostinucci, évêque de Montefeltro en présence des deux Capitaines-régents.

Le , l'église est élevée au rang de basilique mineure par le pape Pie XI.

Description[modifier | modifier le code]

La façade se présente sous la forme d'un porche constitué de huit colonnes corinthiennes (six sur le devant et deux sur chaque côté), qui permet l'accès à une triple nefs soutenue là aussi par seize colonnes corinthiennes qui forme un déambulatoire en demi-cercle entourant l'abside. Sous l'autel ornée d'une statue de Saint Marin de Adamo Tadolini, se trouve une partie des reliques de ce dernier trouvées le 3 mars 1586 (une autre partie ayant été remise dans l'île de Rab, en Dalmatie, la patrie d'origine de Saint Marin).