Basilique de Saint-Marin

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Basilique de Saint-Marin
Image illustrative de l'article Basilique de Saint-Marin
Présentation
Nom local Basilica di San Marino
Culte Catholique romain
Type basilique
Rattachement Diocèse de San Marino-Montefeltro
Début de la construction 1826
Fin des travaux 1838
Géographie
Pays Drapeau de Saint-Marin Saint-Marin
Commune Saint-Marin
Coordonnées 43° 56′ 14″ N 12° 26′ 49″ E / 43.9371874, 12.4469009 ()43° 56′ 14″ Nord 12° 26′ 49″ Est / 43.9371874, 12.4469009 ()  

Géolocalisation sur la carte : Saint-Marin

(Voir situation sur carte : Saint-Marin)
Basilique de Saint-Marin

La basilique de Saint-Marin est le principal édifice religieux de la République de Saint Marin, situé dans la ville de Saint-Marin, la capitale.

Cette basilique, dédiée au diacre Saint Marin, fondateur au IVe siècle de la communauté à l'origine de la république, est de conception néoclassique, due à l'architecte bolonais Antonio Serra. Elle fut construite de 1826 à 1838 et est le siège du diocèse de San Marino-Montefeltro.

Histoire[modifier | modifier le code]

L'édifice actuel remplace une construction plus ancienne déjà consacrée à Saint Marin, datant du IVe siècle et dont l'existence est attestée dans la « La Vie de Saint Séverin » du moine Eugippe.
Un second document en date du 31 juillet 1131 se rapporte à l'existence d'une paroisse.

En 1800, l'église était dans un état de délabrement tel, que l'on résoudra à la raser en 1807. On s'attela alors à élaborer des projets pour la reconstruction d'un lieu de culte. La première pierre fut posée le 28 juillet 1826 et l'édifice du achevé en 1838. Il fut consacré la même année, le 5 février, par Mgr Crispino Agostinucci, évêque de Montefeltro en présence des deux Capitaines-régents.
Le 21 juillet 1926, l'église est élevée au rang de basilique par le pape Pie XI.

Description[modifier | modifier le code]

la façade se présente sous la forme d'un porche constitué de huit colonnes corinthiennes (six sur le devant et deux sur chaque côté), qui permet l'accès à une triple nefs soutenue là aussi par seize colonnes corinthiennes qui forme un déambulatoire en demi-cercle entourant l'abside. Sous l'autel ornée d'une statue de Saint Marin de Adamo Tadolini, se trouve une partie des reliques de ce dernier trouvées le 3 mars 1586 (une autre partie ayant été remise dans l'île de Rab, en Dalmatie, la patrie d'origine de Saint Marin).