Basilique de Mariazell

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Basilique de Mariazell
Image illustrative de l'article Basilique de Mariazell
Présentation
Nom local Basilika von Mariazell
Culte catholique
Type basilique
Début de la construction 1644
Fin des travaux 1683
Style dominant baroque
Protection Basilique depuis 1907
Géographie
Pays Drapeau de l'Autriche Autriche
Région Styrie
Commune Mariazell
Coordonnées 47° 46′ 22″ N 15° 19′ 07″ E / 47.772778, 15.318611 ()47° 46′ 22″ Nord 15° 19′ 07″ Est / 47.772778, 15.318611 ()  

Géolocalisation sur la carte : Autriche

(Voir situation sur carte : Autriche)
Basilique de Mariazell

La basilique de Mariazell est le plus important lieu de pèlerinage de l'Autriche, ainsi que l'un des principaux sites de pèlerinages de l'Europe. À l'intérieur de l'église, une image miraculeuse en bois de la Vierge Marie est honorée.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le territoire autour de Mariazell fut donné au monastère de Saint-Lambert vers 1103 et les moines y construisirent des cellules pour servir les habitants locaux. La ville aurait été fondée en 1157, mais son existence n'est documentée qu'à partir de 1243. Un autel marial y fut dédié en 1256.

Au XIVe siècle, une grande église gothique existait déjà dans cette localité, mais elle fut détruite par un incendie. De 1644 à 1683, elle est reconstruite dans le style baroque sous l'influence de l'architecte Domenico Sciassia. On y joignit une tour et un dôme de même style baroque. Le maître-autel fut construit par Johann Bernhard Fischer von Erlach et consacré en 1704.

Les douze chapelles latérales contiennent chacune un autel baroque. Le facteur d'orgue est Johann Peter Alexander Wagner (1740). Les deux statues érigées devant l'entrée - œuvres de Balthasar Moll (en 1757) - représentent Louis Ier de Hongrie et Vladislav III de Bohême.

Basilique[modifier | modifier le code]

En 1907, l'église fut élevée au rang de basilique mineure. Des travaux de restauration, commencés en 1992, sont achevés en 2007. Le pape Benoît XVI la visite en septembre de la même année.

La Gnadenkapelle