Basilique San Zeno de Vérone

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir San Zeno.
Basilique San Zeno de Vérone
Image illustrative de l'article Basilique San Zeno de Vérone
La façade de la basilique
Présentation
Nom local Basilica di San Zeno
Culte Catholicisme
Type Basilique mineure
Début de la construction XIe siècle
Style dominant Architecture romane
Géographie
Pays Drapeau de l'Italie Italie
Région Vénétie
Commune Vérone
Coordonnées 45° 26′ 33″ N 10° 58′ 45″ E / 45.4425, 10.97917 ()45° 26′ 33″ Nord 10° 58′ 45″ Est / 45.4425, 10.97917 ()  

Géolocalisation sur la carte : Italie

(Voir situation sur carte : Italie)
Basilique San Zeno de Vérone

La basilique San Zeno, appelée aussi San Zeno Maggiore ou San Zenone, est une église de style roman construite à Vérone, dans la région de Vénétie.

Elle se développe sur trois niveaux et sa structure actuelle fut imposée à la fin du XIe siècle. À l'intérieur, elle abrite, entre autres, le retable de San Zeno, chef-d'œuvre d'Andrea Mantegna.

Historique[modifier | modifier le code]

Proche de la Via Gallica, un premier noyau composé d'une église et d'un monastère est érigé sur le lieu de la sépulture de l'évêque Zeno. Suite à la popularité de son culte, l'édifice primitif se trouve vite trop exigu. En décembre 806, une nouvelle basilique fut consacrée en présence du roi Pepin et les reliques du saint y sont translatées le 21 mai 806.

Détruite en 963 par les Magyars, elle est reconstruite par l'empereur Ottone Ier et l'évêque Raterio selon un schéma à trois nefs, trois absides et une crypte.

À la fin du XIe siècle, elle est l'objet d'un vaste projet d'agrandissement qui lui donne l'aspect que nous connaissons de nos jours. Le tremblement de terre du 3 janvier 1117 (it) frappe le nord de l'Italie, et cause des dommages importants au travail déjà accompli du complexe tels le cloître, le campanile et des parties du monastère. Les travaux de restauration s'effectuent rapidement après le séisme et se poursuivent jusqu'en 1138 ; la façade se pare d'un protiro de Niccolò pendant que l'abbé Gaudio restaure le cloître en 1123. Rénové en 1120, le campanile est complété en 1178.

Entre 1217 et 1225, l'élévation de la façade et l'insertion de la rosace sont l'œuvre de maître Brioloto assisté par Adamino da San Giogio.

En 1387, l'abbé Ottonello De’Pasti finance le remaniement de l'abside et du toit en carène.

En 1870, l'escalier monumental du Cinquecento est remplacé par les actuels escaliers latéraux et par l'accès central à la crypte. Selon la volonté de la République de Venise, le monastère cesse ses activités en 1770 et la basilique devient paroissiale en 1806.

En 1931, la zone presbytérale reçoit une nouvelle configuration avec une meilleure mise en valeur du retable de Mantegna.

Architecture[modifier | modifier le code]

La façade[modifier | modifier le code]

L'intérieur[modifier | modifier le code]

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]