Basilique San Nazaro in Brolo

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Basilique San Nazaro
Basilique saint Nazaire
Image illustrative de l'article Basilique San Nazaro in Brolo
Présentation
Nom local Basilica San Nazaro in Brolo
Culte Catholicisme
Type Basilique mineure
Rattachement Archidiocèse de Milan
Début de la construction 382
Fin des travaux 386
Style dominant Architecture romane lombarde / Architecture Renaissance
Géographie
Pays Drapeau de l'Italie Italie
Région Lombardie
Commune Milan
Coordonnées 45° 27′ 32″ N 9° 11′ 34″ E / 45.45889, 9.1927845° 27′ 32″ Nord 9° 11′ 34″ Est / 45.45889, 9.19278  

Géolocalisation sur la carte : Milan

(Voir situation sur carte : Milan)
Basilique San Nazaro   Basilique saint Nazaire

Géolocalisation sur la carte : Italie

(Voir situation sur carte : Italie)
Basilique San Nazaro   Basilique saint Nazaire

La basilique San Nazaro in Brolo est une église située dans le quartier Niguarda de Milan, en Italie, et consacrée à Nazaire de Milan.

Historique[modifier | modifier le code]

Ce monument religieux fut édifié par Ambroise de Milan (340-397), évêque de Milan et docteur de l'Église sur la voie Mediolanum qui se dirige vers Rome à la suite d'un songe qu'il eut au cours de l'année 395. Ambroise aurait eu la révélation, au cours d'un songe, du lieu où saint Nazaire avait été inhumé dans un jardin hors de la ville. Le corps aurait été exhumé et transporté dans la basilique des Saints-Apôtres. La relique de saint Nazaire se trouverait toujours dans la basilique Saint-Ambroise à Milan. Ambroise fit construire cette basilique qu'il dédia à Nazaire de Milan, partit prêcher l’évangile en Gaule et qui de retour à Milan fut condamné à mort et exécuté sous Néron.

Description[modifier | modifier le code]

La basilique San Nazaro est situé sur l'axe Milan-Rome, ancienne Via Mediolanum. L'église est mitoyenne du grand bâtiment de l'ospedale Maggiore de Milan, édifié sur les plans du célèbre architecte Le Filarète. Elle est la plus ancienne église en croix latine dans l'histoire de l'art occidental. L'accès à la basilique Apostolorum s'effectue à travers le portail qui se trouve sur le mur opposé à l'entrée de la chapelle Trivulzio. L'intérieur de l'église est composée d'un croisement entre une croix latine et une croix grecque. La nef est constituée de deux travées couvertes d'une voûte en croisée d'environ 25 mètres. Le chœur et son autel de style baroque en marbre massif, est dominé par un orgue du XVIIIe siècle. Le long des murs, des peintures représentent quelques saints et des scènes de la vie de Jésus.

La façade principale, qui donne sur la place, est une structure imposante de la façade de la chapelle Trivulzio. Elle forme extérieurement un carré, avec une maçonnerie de briques rouges et d'une corniche, avec des pilastres de marbre dans leur partie inférieure de type toscan et ionique et dans le coin supérieur gauche inachevé. Le portail s'ouvre, avec un fronton triangulaire en marbre, flanqué de deux portes fortifiées. Au-dessus, un bas-relief représente le blason de Trivulzio, flanqué des armoiries de Bartolomeo Colleoni (à gauche) et de Gonzaga (à droite), en l'honneur de ces deux illustres familles. Au centre de la partie supérieure, une fenêtre à meneaux s'ouvre. La chapelle est surmontée d'une lanterne octogonale.

Le transept gauche forme une grande abside. Il est décoré le long du bord supérieur par une série d'arcatures aveugles, tandis que dans le milieu, en bas, il y a un grand portail clos ayant un petit porche soutenu par deux colonnettes. Côté de l'abside du transept gauche se trouve la chapelle de Sainte-Catherine réalisée par Antonio da Lonate (1456-1541), avec l'inspiration des œuvres de Bramante et qui est caractérisée par une coupole avec tambour cylindrique et un toit conique.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]