Basilique Saint-André de Mantoue

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Basilique Saint-André.
Basilique Saint-André de Mantoue
Image illustrative de l'article Basilique Saint-André de Mantoue
Façade
Présentation
Culte Catholique
Type Basilique
Co-cathédrale
Début de la construction 1472
Architecte Léon Battista Alberti
Géographie
Pays Italie
Région Lombardie
Commune Mantoue
Coordonnées 45° 09′ 32″ N 10° 47′ 40″ E / 45.158827, 10.79454545° 09′ 32″ Nord 10° 47′ 40″ Est / 45.158827, 10.794545  

Géolocalisation sur la carte : Italie

(Voir situation sur carte : Italie)
Basilique Saint-André de Mantoue

La basilique Saint-André (Sant'Andrea en italien) est une des plus importantes églises de la ville de Mantoue.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le but de cet édifice était d'accueillir les pèlerins venus assister à la procession du Preziosissimo Sangue di Cristo (« Précieux sang du Christ ») apporté à Mantoue selon la tradition par Longin le centurion. Cette relique est conservée dans la crypte en dehors des processions annuelles du vendredi saint.

On doit ce joyau de la Renaissance à l'architecte Léon Battista Alberti qui en commença la construction à partir de 1472 à l'emplacement d'un monastère bénédictin dont il conserva le campanile gothique (1413), encore visible aujourd'hui.

Luca Fancelli termina les travaux vingt deux ans plus tard. Cependant l'aspect actuel de la basilique est dû à plusieurs remaniements qui complétèrent le travail d'origine : l'un en 1597, l'autre en 1697, et surtout à l'intervention de Filippo Juvarra qui y ajouta une coupole de 80 mètres de hauteur (1732), ce qui donne à l'intérieur de l'église un éclairage unique.

Architecture[modifier | modifier le code]

La façade est de facture classique sur le modèle d'un arc de triomphe romain colossal à pilastres corinthiens.

Intérieur[modifier | modifier le code]

La nef est à voûte en berceau, la coupole de Filippo Juvarra. L'entrée débouche sur une majestueuse rangée d'arcades avec, de chaque côté, des chapelles latérales de tailles variables. Sont remarquables les trois chapelles monumentales enluminées de fresques, et les caissons (début XVe siècle) décorant les voûtes. Dans la première chapelle à gauche en entrant se trouve la tombe de Mantegna, avec son buste de bronze et des peintures d'artistes issus de son atelier.

Dans la crypte, deux vases sacrés sont censés contenir des échantillons de terre imprégnés du sang du Christ.

Œuvres[modifier | modifier le code]

  • Tombeau du peintre Andrea Mantegna (première chapelle à gauche). Il est décoré à sa base par des dessins et œuvres de Le Corrège, dont une œuvre incomplète  : Le Battesimo di Cristo sur la paroi de droite.

Photographies[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]