Basilico Genovese

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Logo du Basilico Genovese DOP.

Le Basilico Genovese (en français : basilic génois) est le nom attribué à une plante relevant de l'espèce Ocimum basilicum L. cultivée dans la région Ligure.

Depuis le , la dénomination Basilico Genovese est protégée au niveau européen par une appellation d'origine protégée (AOP)[1].

Historique[modifier | modifier le code]

Connu depuis l'Antiquité, le basilic est surtout utilisé comme plante d'ornement. Les Romains lui attribuent des propriétés médicinales. Dans l'Europe du Moyen Âge, la tradition orale l'associe volontiers à la sorcellerie.

Dès 1864, un ouvrage culinaire italien mentionne l'usage du Basilico Genovese dans l'élaboration de quelques recettes de cuisines régionales. En 1883, Stefano Janici, dans son Inchiesta agraria (Enquête d'agronomie), signale de nombreuses petites serres destinées à la culture du basilic sur les collines génoises. Dans les premières décennies du XXe siècle, à Finale Ligure, à l'occasion de foires et salons internationaux d'horticulture, le basilic est un des articles les plus nominés parmi les nombreux fruits et légumes exposés.

Aujourd'hui, cette plante doit sa renommée à son utilisation culinaire notamment dans la réalisation du pesto genovese, produit typique italien, né en Ligurie et connu dans le monde entier.

Aire de production[modifier | modifier le code]

Elle est délimitée par le versant tyrrhénien du territoire administratif de la région Ligure et la ligne de partage des eaux.

Caractéristiques[modifier | modifier le code]

Basilico Genovese.

Le Basilico Genovese est issu d'une conjonction unique entre un climat particulièrement doux, une forte luminosité hivernale, la brise marine et les traditions des agriculteurs ligures.

Il se distingue par l'absence de senteur mentholée, un parfum très intense et plaisant ainsi qu'une coloration des feuilles extrêmement pâle créant un produit final qui se distingue nettement des autres zones de production.

Promotion et valorisation[modifier | modifier le code]

Elles sont assurées par le consortium de tutelle couplé avec le Parco del basilico [2] (Parc du basilic) : inauguré, le , à l'ouest de la commune de Gênes, dans le quartier collinaire de Prà, le parco del basilico à son siège dans la villa Doria Podestà, et sa superficie se développe jusqu'à la commune de Mele. Ouvert au public, il met l'accent sur l'identité d'un lieu où le rapport homme / territoire est très fort. Axé sur le tourisme rural, le parc implique de nombreux acteurs locaux du secteur de l'agro-alimentaire et du tourisme: producteurs de basilic, fabricants de pesto, restaurateurs, gites ruraux, visites guidées...

Organisme de contrôle[modifier | modifier le code]

L'organisme de contrôle [3] chargé de la traçabilité du produit est la Chambre de commerce de Gênes (autorité partagée avec les Chambres de commerce d'Imperia, Savone et La Spezia).

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Règlement de la Commission européenne du 4 octobre 2005 concernant l’enregistrement du Basilico Genovese dans le registre des AOP.
  2. (it) Site du Parco del basilico.
  3. Autorité de contrôle du Basilico Genovese DOP : Chambre de commerce de Gênes