Basile Bouchon

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Métier à tisser de Basile Bouchon, exposé au Musée des arts et métiers à Paris.

Basile Bouchon est l'inventeur du métier à tisser semi-automatique.

En 1725, cet inventeur français utilise un ruban perforé pour programmer un métier à tisser[1]. Ouvrier lyonnais et fils d'un fabricant d'orgues, il adapte ainsi le concept des mécanismes d'horlogerie utilisés dans les boîtes à musique à la tâche répétitive du tissage.

Cette invention est perfectionnée en 1728 par son assistant, Jean-Baptiste Falcon, qui utilise une série de cartes perforées reliées entre elles[1].

Elle sera reprise en 1801 par Joseph Marie Jacquard, qui deviendra célèbre avec le métier Jacquard.

Le principe de la carte perforée sera repris par Herman Hollerith, l'inventeur de la mécanographie, à la fin du XIXe siècle.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Jean-Claude Heudin, Les créatures artificielles: des automates aux mondes virtuels,‎ 2008, p.73