Bashâr Ibn Burd

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Bashâr Ibn Burd (en arabe : بشار بن برد) est un poète arabe d'origine persane né en 714 ou 715 à Basra et mort en 785 ou 786, noyé dans les marais de la Batiha (vaste région marécageuse entre Kufa et Basra) à la suite de son emprisonnement pour zandaqa[1],[2].

Biographie[modifier | modifier le code]

Sa famille est originaire d'Iran oriental, mais son grand-père fut amené à Basra comme esclave. Son père fut affranchi par une dame de la tribu des Banu Uqayl. C'est donc à Basra que naquit Bashâr, en 714 ou 715, dans une famille persane arabisée, cliente des Banu Uqayl[1].

Sa poésie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Blachère, R.. "Bas̲h̲s̲h̲ār b. Burd." Encyclopédie de l’Islam. Brill Online, 2014. Référence. BULAC (Bibliothèque universitairedes langues et civilisations ). 01 August 2014 <http://referenceworks.brillonline.com.prext.num.bulac.fr/entries/encyclopedie-de-l-islam/bashshar-b-burd-SIM_1262>
  2. "al-Baṭīḥa." Encyclopédie de l’Islam. Brill Online, 2014. Référence. BULAC (Bibliothèque universitairedes langues et civilisations ). 02 August 2014 <http://referenceworks.brillonline.com.prext.num.bulac.fr/entries/encyclopedie-de-l-islam/al-batiha-COM_0104>

Articles connexes[modifier | modifier le code]