Base militaire de Bergen

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Base militaire de Bergen
Image illustrative de l'article Base militaire de Bergen

Pays Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni
Période 1934
Rôle Base d'entraînement
Branche Terre
Commandant colonel Gerd Ahrens
Localisation
Pays Drapeau de l'Allemagne Allemagne
Basse-Saxe
Ville Bergen
Latitude
Longitude
52° 48′ 00″ N 9° 49′ 00″ E / 52.8, 9.81666752° 48′ 00″ Nord 9° 49′ 00″ Est / 52.8, 9.816667  

La base militaire de Bergen (en anglais : Bergen-Hohne Training Area, en allemand : NATO-Truppenübungsplatz (TrÜbPl) Bergen ou Schießplatz Bergen-Hohne), au sud de la lande de Lunebourg (Basse-Saxe, Allemagne), est, avec sa surface de 284 km² (d'une longueur de 27 km du nord au sud et de 18 d'est à ouest) l'une des plus grandes bases militaires d'entraînement en Europe.

En 1935, la Wehrmacht s'établit sur la commune de Bergen. Après la fin de la Seconde Guerre mondiale en 1945, la British Army of the Rhine s'installe et reste durablement en agrandissant la base. Depuis les années 1960, elle est utilisée aussi par l'armée allemande et les forces de l'OTAN.

Géographie[modifier | modifier le code]

Emplacement[modifier | modifier le code]

La base d'entraînement militaire est à cheval sur les arrondissements de Heide et de Celle, dans cette région qu'on appelle le Heidmark (de). La zone la plus septentrionale commence à la sortie de la Bundesautobahn 7 au sud de Soltau, à l'est Bergen à proximité de la Bundesstraße 3 et de la Landesstraße 298, à l'ouest la limite est parallèle à la Bundesautobahn 7 près de Bad Fallingbostel jusqu'à l'échange BAB7/BAB27 à Walsrode. La région la plus méridionale est la tourbière d'Osterheide (de).

Le terrain est situé à environ 40 kilomètres au nord de Hanovre, à environ 60 kilomètres au sud-est de Brême et à environ 60 kilomètres au sud de Hambourg.

Paysage[modifier | modifier le code]

La partie centrale de la base d'entraînement est constituée de la lande, entre Lohheide et Osterheide (de), qui représentent des zones non incorporées depuis 1945. Les rivières sont au nord la petite Wittenmoor, au nord-est la Großes Moor (de) et au sud la tourbière. Les autres parties sont couvertes de bois.

Au nord-ouest, en dehors de la base, coulent le Böhme et ses nombreux ruisseaux, au sud-est le Meiße, deux affluents de l'Aller. Au sud, se trouve le Liethbach, un affluent de la Meiße, qui longe le Château de Bredebeck.

Le point culminant est le Falkenberg (de), à 150 m au-dessus de la mer, le point le plus bas est à 28 m dans la tourbière d'Osterheide.

Au centre de la base, se trouve un site archéologique, les Sieben Steinhäuser, un groupe de cinq grandes tombes mégalithiques. Le site est ouvert certains jours au public.

Panorama du champ de tir I
Panorama du champ de tir I
Panorama du champ de tir IX
Panorama du champ de tir IX

Histoire[modifier | modifier le code]

Base Bergen 19e siècle
Base de Bergen au XIXe siècle
Rue ancien village
Rue de l'ancien village d'Ettenbostel

Durant le XIXe siècle, l'armée du Royaume de Hanovre établit deux petites places d'exercice.

Les plans initiaux pour la construction de la zone d'entraînement débutent en août 1934 dans le cadre du renforcement militaire du Troisième Reich. Cette région a été choisie pour la création de la plus grande zone de formation de la Wehrmacht en raison de la faible densité de population et des paysages variés. Le 15 septembre 1934, la nouvelle de cette création parvient aux agriculteurs locaux qui se rassemblent le 1 octobre aux Sieben Steinhäuser pour rencontrer le Reichsnährstand (de) à Goslar. Le 18 mars 1935, 80 agriculteurs vont à Berlin. Malgré la contestation, ce sont 3650 habitants de 25 lieux-dits qui doivent partir.

À l'est du terrain sont construits 100 casernes, 50 écuries et 40 grands garages ainsi qu'un hôpital militaire, des dépôts et une cour vitrée pour travailler les prises de vues. Au sud des casernes, il y a une usine de munitions d'infanterie. Les premiers soldats viennent s'installer le 4 mai 1936. À l'ouest, du 1er avril 1937 à 1942, on construit d'autres casernes, garages et dépôts. Le 1 août 1938, on se consacre aux terrains militaires.

Le 15 avril 1945, l'armée de terre britannique s'empare de la base de Bergen et la renomme "Royal Armoured Corps Training Centre". Elle étend la base jusqu'en 1952 pour atteindre sa taille actuelle. Durant la Guerre froide, jusqu'à 50.000 soldats américains et anglais sont présents. La base militaire de Bergen travaille en collaboration avec la base militaire de Munster (de).

En 1957, la armée allemande est invitée pour la première fois par l'armée britannique. Le 1 avril 1958, l'armée britannique lui remet la base. Elle devient la plus grande zone d'entraînement militaire en Europe et l'un des centres de formation pour les forces terrestres de l'OTAN en Allemagne de l'Ouest.

Après la fin de la Guerre froide, le nombre de soldats est réduit, mais l'effectif demeure toujours important avec les régiments britanniques de la Royal Armoured Corps : Royal Scots Dragoon Guards, 7th Armoured Brigade HQ & Signals, le 32e régiment du génie blindé et une partie de la 1re division blindée, soit 15 000 soldats à Bergen et à Celle. En outre, la base est de plus en plus utilisé par l'armée allemande et les forces de l'OTAN.

L'avenir de la base est incertaine. Les soldats britanniques doivent tous partir d'Allemagne en 2020. Aucun plan de reconversion n'a été présenté.

Disposition acutelle[modifier | modifier le code]

Tour de contrôle du champ de tir pour les chars VII
Tour de contrôle du champ de tir pour les chars VII
Entraînement au combat urbain
Entraînement au combat urbain
Entraînement à l'artillerie
Entraînement à l'artillerie

Les champs de tir établis à l'origine, l'année de leur mise en service et leur utilisation :

Champ de tir Ouvert en Fonction
I 1936 Champ de tir pour les chars
II 1936 Champ de tir pour l'infanterie
III 1936 Champ de tir pour l'infanterie + Défense aérienne
IV 1936 Champ de tir pour l'infanterie
V 1936 Champ de tir pour l'infanterie et l'artillerie
VI 1936 Champ de tir pour les chars
VII 1939 Champ de tir pour les chars
VIII 1939 Champ de tir pour les chars
IX 1939 Champ de tir pour les chars
X 1939 Champ de tir pour les chars
XI 1941 Champ de tir pour les chars
XII 1944 Champ de tir pour les chars

Aujourd'hui, il y a sur place 22 couloirs de tir pour les chars de combat principal et les véhicules de combat d'infanterie, dont neuf avec missile antichar. En outre, il y a 14 positions de tir d'artillerie, dont six sont situées à l'extérieur des limites du terrain. Il y a aussi cinq pour les fusils militaires et les mitrailleuses, trois pour des armes anti-chars et un équipement pour la lutte antiaérienne, le combat urbain, les véhicules amphibies et le bivouac.

Les pays qui viennent sur la base sont l'Allemagne, les Pays-Bas, le Royaume-Uni et la Belgique. Sont surtout utilisés le char Leopard 2, le Challenger 2, l'hélicoptère d'attaque AH-64 Apache et le canon PzH 2000 ainsi que des drones.

Les coûts d'entretien de la zone d'entraînement s'élève à environ 750 000 euros par semaine.

Commandement[modifier | modifier le code]

Le commandant de la zone d'entraînement militaire de Bergen est le colonel Gerd Ahrens, le superviseur des zones d'entraînement de Bergen, Munster (de), Lübtheen et Ehra-Lessien (de). L'actuel directeur est le lieutenant-colonel Michael Helftenbein.

Ouverture au public[modifier | modifier le code]

Une fois par an, à l'automne, la base est ouverte aux cyclistes pour trois parcours et un aux patineurs, passant par les Sieben Steinhäuser. Entre 2.000 et 3.000 personnes participent régulièrement. À intervalles irréguliers des visites guidées en bus sont également disponibles.

Patrimoine culturel[modifier | modifier le code]

Stèle à l'entrée du camp de Bergen-Belsen
Stèle à l'entrée du camp de Bergen-Belsen.
Château de Bredebeck
Château de Bredebeck
Chapelle et la pierre pour les personnes déplacées
Chapelle d'Ostenholz et le monument pour les personnes déplacées

Source, notes et références[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :