Base de l'île Macquarie

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Base de l'île Macquarie
Image illustrative de l'article Base de l'île Macquarie
La base et l'isthme de l'île Macquarie vue du sommet de Wireless Hill.

Coordonnées 54° 30′ S 158° 57′ E / -54.5, 158.95 ()54° 30′ Sud 158° 57′ Est / -54.5, 158.95 ()  
Pays Drapeau de l'Australie Australie
Création 1911

Géolocalisation sur la carte : Océanie

(Voir situation sur carte : Océanie)
Base de l'île Macquarie

La base de l'île Macquarie (Macquarie Island Station en anglais), connue sous le nom de Macca par son personnel, est une base subantarctique permanente australienne de recherche située sur l'île Macquarie, à mi-chemin entre l'Australie et l'Antarctique. La base est située au pied de Wireless Hill, entre deux baies, sur l'isthme à l'extrémité nord de l'île.

La base a été ouverte en 1911 lorsque Douglas Mawson a établi une station pour relayer les messages radio de l'Antarctique à Hobart[1]. Depuis 1948, l’Australian National Antarctic Research Expeditions utilise la base à des fins scientifiques[1]. Elle est maintenant gérée par le Département australien de l'Antarctique. La recherche scientifique sur l'île se concentre autour de la biologie, les sciences de la terre, la météorologie et l'impact humain sur l'environnement. Les oiseaux de l'île Macquarie se reproduisent sur l'île et la gestion de la faune et le comptage des animaux est au centre d'un certain nombre de projets de recherche.

La station de radiocommunication a pour indicatif « VJM » et dispose d'un programme de radio Haute fréquence de nuit sur 3 023 kHz [2],[3] (l'heure varie sur l'île selon les saisons et les préférences du personnel). Les communications avec l'Australie sont faites grâce à l'ANARESAT qui utilise la satellite Intelsat de l'océan Pacifique. Les satellites Inmarsat et Iridium Satellite LLC sont utilisés comme sécurité. Un réseau de répéteurs radio VHF est utilisé avec des émetteurs de poche par les randonneurs sur l'île. La base dispose d'un réseau de protocole Internet pour PC et d'équipements locaux VoIP.

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (en) Keith Scott, The Australian Geographic book of Antarctica, Terrey Hills, New South Wales, Australian Geographic,‎ 1993, poche (ISBN 978-1-86276-010-3, OCLC 38334520), p. 14—16
  2. La recommandation de L'Union internationale des télécommunications est: La fréquence porteuse (fréquence de référence) aéronautique 3 023 kHz peut être utilisée pour établir des communications entre les stations mobiles qui participent à des opérations de recherche et de sauvetage coordonnées, ainsi que des communications entre ces stations et les stations terrestres participantes.
  3. Référence aux dispositions du règlement des radiocommunications RR501/S5.111 ; RR505/S5.115 ; RRN2978 ; RR2980 ; Résolution N°403 ;Appendice 27 Aer2 (N°27/196) ;

Sur les autres projets Wikimedia :