Bas-prussien

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le bas-prussien (Niederpreußisch), parfois désigné simplement comme le prussien (Preußisch), est un dialecte allemand. Il fait partie du sous-groupe de dialectes bas-allemand oriental, qui font, eux-mêmes, partie du groupe des dialectes bas-allemands.

Histoire[modifier | modifier le code]

Ce dialecte s'est formé en Prusse-Orientale, à la suite de la fondation de l'État monastique des chevaliers teutoniques et de la colonisation des territoires de l'Est qui s'ensuivit, par des Allemands. Dans la mesure où ces colons venaient essentiellement d'Allemagne du nord et des Pays-Bas, la base du dialecte se rattache au bas-allemand. Toutefois, la Prusse-Orientale étant essentiellement peuplée de Baltes, à l'origine, les langues autochtones - notamment le vieux-prussien - ont influencé l'évolution de ce dialecte. Le bas-prussien étant la langue officielle de l'administration et de l'élite, puis de la majorité de la population avec la venue successive de colons allemands, il a progressivement remplacé, parmi le reste de la population, le vieux-prussien qui a fini par disparaître au XVIIe siècle. La venue de colons allemands du sud de l'Allemagne, à la fin du XVIIe siècle et au début du XVIIIe siècle ont entraîné l'introduction de mots provenant des dialectes haut-allemands.

Le dialecte bas-prussien était parlé en Prusse-Orientale et occidentale, ainsi qu'à Dantzig, jusque 1945. Les modifications territoriales, qui ont suivi la fin de la Seconde Guerre mondiale, et l'expulsion des populations de langue allemande, de Prusse centrale et orientale vers la nouvelle Allemagne, ont entraîné une dispersion des locuteurs de ce dialecte et, par voie de conséquence, sa disparition progressive.

Le bas-prussien est moribond de nos jours. Seule la variante Plautdietsch, parlée par les communautés mennonites dispersées à travers le monde, continue à être pratiquée couramment.

Vocabulaire et grammaire[modifier | modifier le code]

Le tableau ci-après montre l'influence des langues baltes, à travers le vieux-prussien, sur le bas-prussien.

Bas-prussien Vieux-prussien Letton Lituanien Allemand standard Bas saxon Néerlandais Français
Flins plīnksni plācenis blynas Pfannkuchen Pannkoken pannekoek Beignet
Kaddig kaddegs kadiķis kadagys Wacholder Macholler ou Kaddik Jenever Genévrier
Kurp kurpi kurpe kurpė Schuh Schoh Schoen Chaussure
Kujel kūilis cūka, mežacūka, kuilis kuilys, šernas Wildschwein Wildswien Wild zwijn sanglier
Margell, Marjell mērgā meitene, meiča merga, mergaitė Magd, Mädchen, Mädel Mäken, Määk, Maagd meid, maagd fille, vierge
Paparz papartis paparde papartis Farn Foorn Varen fougère
Pawirpen (de pawīrps) algādzis, strādnieks padienis Losmann Peijats ou Lotmann Lotman joker
Zuris sūris siers sūris Käse Kääs kaas fromage

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]