Bas-Intyamon

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Bas-Intyamon
Blason de Bas-Intyamon
Héraldique
Vue de la vallée de l'Intyamon
Vue de la vallée de l'Intyamon
Administration
Pays Drapeau de la Suisse Suisse
Canton Fribourg
District Gruyère[1]
Syndic Roland Kaeser
NPA 1665 (Estavannens), 1666 (Villars-sous-Mont), 1667 (Enney)
N° OFS 2162
Démographie
Population 1 225 hab. (31 décembre 2013)
Densité 37 hab./km2
Géographie
Coordonnées 46° 33′ 58″ N 7° 05′ 01″ E / 46.566108, 7.08360246° 33′ 58″ Nord 7° 05′ 01″ Est / 46.566108, 7.083602  
Superficie 3 331 ha = 33,31 km2
Divers
Langue Français
Localisation

Géolocalisation sur la carte : canton de Fribourg

Voir sur la carte administrative du Canton de Fribourg
City locator 14.svg
Bas-Intyamon

Géolocalisation sur la carte : Suisse

Voir la carte administrative de Suisse
City locator 14.svg
Bas-Intyamon

Géolocalisation sur la carte : Suisse

Voir la carte topographique de Suisse
City locator 14.svg
Bas-Intyamon
Sources
Référence population suisse[2]
Référence superficie suisse[3]

Bas-Intyamon est une commune suisse du canton de Fribourg, située dans la vallée de l'Intyamon, dans le district de la Gruyère.

Géographie[modifier | modifier le code]

Selon l'Office fédéral de la statistique, Bas-Intyamon mesure 3 331 ha[3]. 2,8 % de cette superficie correspond à des surfaces d'habitat ou d'infrastructure, 48,8 % à des surfaces agricoles, 39,8 % à des surfaces boisées et 8,7 % à des surfaces improductives[3].

Bas-Intyamon est limitrophe de Charmey, Grandvillard, Gruyères et Haut-Intyamon.

Démographie[modifier | modifier le code]

Selon l'Office fédéral de la statistique, Bas-Intyamon compte 1 225 habitants en 2013[2]. Sa densité de population atteint 36,8 hab./km2.

Le graphique suivant résume l'évolution de la population de Bas-Intyamon entre 1850 et 2008 (incluant les communes fusionnées pendant cette période)[4] :

Histoire[modifier | modifier le code]

Bas-Intyamon est issue de la fusion effectuée en 2004 entre les communes d'Enney, Estavannens et Villars-sous-Mont.



Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Franz Kuenlin, Dictionnaire géographique, statistique et historique du canton de Fribourg, 1832

Références[modifier | modifier le code]

  1. [xls] « Liste officielle des communes de la Suisse - 01.01.2008 », sur Office fédéral de la statistique (consulté le 15 décembre 2008)
  2. a et b « Population résidante permanente et non permanente selon les niveaux géographiques institutionnels, le sexe, l'état civil et le lieu de naissance, en 2013 », sur Office fédéral de la Statistique.
  3. a, b et c « Statistique de la superficie 2004/09 : Données communales », sur Office fédéral de la Statistique (consulté le 23 septembre 2010)
  4. [xls] « Evolution de la population des communes 1850-2000: Canton de Fribourg », sur Office fédéral de la statistique (consulté le 20 décembre 2008)

Sur les autres projets Wikimedia :