Baryancistrus

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Baryancistrus est un genre de poissons-chats d'eau douce appartenant à la famille des Loricariidés. Certaines espèces de ce genre sont appelées en anglais Gold Nugget plec, signifiant "Pléco pépite d'or", de par les pois jaune recouvrant leur corps. Le terme vient du grec βαρυ (bary-), qui signifie "lourd", et du nom de genre Ancistrus

Biologie et écologie[modifier | modifier le code]

Répartition géographique[modifier | modifier le code]

Les Baryancistrus sont originaires des régions de l'Amazone, dans des pays comme le Brésil et le Venezuela.

Description[modifier | modifier le code]

Le genre Baryancistrus est caractérisé par le fort développement de la nageoire dorsale vers l'arrière. Celle-ci est en effet très étirée, et forme une sorte de voile, d'où le terme de "Hi-Fin", abréviation de Hight Fin, haute nageoire, en anglais, utilisé pour décrire plusieurs des espèces du genre. Chez plusieurs espèces, comme B. beggini ou B. demantoides, par exemple, le développement en longueur est tel que la nageoire dorsale vient même fusionner avec la nageoire adipeuse.

Extérieurement, l'aspect général des Baryancistrus évoque un peu celui des Hemiancistrus. Cette ressemblance est d'ailleurs à l'origine de la confusion existant au niveau du L200 (Baryancistrus demantoides et Hemiancistrus subviridus). On peut toutefois les en distinguer sur ce trait que les Hemiancistrus n'ont pas une nageoire dorsale aussi allongée.

Les Baryancistrus sont également caractérisés par une bouche relativement grande, pour des loricariidae, avec des dents assez grosses, et en nombre important (supérieur à 30).

Maintenance en aquarium[modifier | modifier le code]

Les espèces de ce genre sont essentiellement herbivores et détritivores, mais acceptent d'autres aliments. La plupart des spécimens disponibles dans le commerce n'ont probablement pas été élevés en captivité. Ces poissons sont principalement nocturnes, mais peuvent sortir de leurs cachettes dans la journée. Ils nécessiteront une racine ou du bois à ronger et beaucoup de cachettes.

Golden Nugget[modifier | modifier le code]

Les Golden Nugget comptent parmi les Baryancistrus les plus populaires et les plus représentatifs du genre. Ils se reproduisent naturellement dans le Rio Xingu. Ils se développent lentement, et peuvent atteindre des longueurs de jusqu'à 20 cm. Ils sont très populaires en aquariophilie, mais requièrent une bonne qualité de l'eau. La plage de température idéale se situe entre 24 et 28 °C, et le pH doit être compris entre 6,5 - 7,4.

Il existe trois types de pléco pépite d'or dans le commerce, le L-018 (également connu sous le nom de L-085), L-081 et L-177. Que sont ces espèces distinctes, ou sous un seul, n'a pas encore été déterminée. Ces plécos sont décrits avec L-nombre en attente d'une véritable science de la classification.

Trois souches au moins portent cette appellation. N'ayant pas encore fait l'objet de description scientifique, on ignore si les Golden Nuggets forment ou non une seule et même espèce.

L081 a de petits points. L018/L085 a des points de taille moyenne. L177 est doté de grands points.

"Green Phantom Pleco" et "Lemon Spotted Pleco"[modifier | modifier le code]

Une confusion a longtemps existé entre l'Hemiancistrus subviridis et le Baryancistrus demantoides. Tous deux ont tout d'abord été répertoriés sous le L-number L200, et sous l'appellation courante de "Green Phantom Pleco" (Pléco fantôme vert), par opposition au "Blue Phantom Pleco", le Pléco fantôme bleu, ou L128.

Ce n'est que plus tard que l'on a pu identifier parmi les populations de L200 deux types d'individus : les premiers avait une nageoire dorsale courte, plus proche de celle observée chez les L128, tandis que les seconds avait une dorsale plus élevée, et allongée, en forme de voile, fusionnant dans sa partie postérieure avec la nageoire adipeuse : ceux-là ont reçu l'appellation de L200 "Hi-Fin" (haute dorsale). On a également commencer à les désigner sous le nom de "Lemon Spoteed Pleco" (Pléco citron tacheté, ou Pléco taches de citron).

Après avoir reçu une description scientifique, le L200 Hi fin a été rattaché au genre Baryancistrus, tandis que le premier L200 a quant à lui été rapproché du L128 dans le genre Hemiancistrus.

Liste des espèces[modifier | modifier le code]

Liste des espèces du genre par L-numbers[modifier | modifier le code]

Article détaillé : L-number.

Bien qu'il existe de nombreux types de poissons décrits comme Baryancistrus, la plupart demandent à avoir une véritable dénomination scientifique, et ne sont nommés que par le système L-number, y compris les plécos pépites d'or. Voici une liste de Baryancistrus par désignation en L-number. Le nom commun et le nom scientifique sont inclus lorsqu'ils sont disponibles, même si certains de ces poissons ne sont communément appelés que par leurs L-nombre. Pour les poissons, sans nom scientifique, ils sont supposés être Baryancistrus sp.

L-number(s) ou LDA Nom(s) anglais Nom scientifique
L003 Kieser pleco
L018, L085 Gold Nugget pleco
L019
L026 Baryancistrus niveatus
L047 Magnum pleco, Mango pleco
L057
L081 Gold Nugget pleco
L084
L115, L248 Mega snowball pleco
L142, LDA33 Big White Spot pleco
L177 Iriri Gold Nugget pleco
L200[Note 1] Baryancistrus demantoides
L219
L274
L319
L323
L324
L364
L384
LDA60

Notes[modifier | modifier le code]

  1. L200 est aussi utilisé pour faire référence à Hemiancistrus subviridis , un autre Loricariidé qui a une apparence très similaire.

Sur les autres projets Wikimedia :