Baruth

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

52° 03′ N 13° 30′ E / 52.05, 13.5 ()

Vue de l'église Saint-Sébastien de Baruth (1346-1672-1909)

Baruth est une petite ville du Brandebourg dans l'arrondissement de Teltow-Fläming. Sa population était de 4 309 habitants au 31 décembre 2008.

Municipalité[modifier | modifier le code]

Outre la ville même, la municipalité comprend les localités suivantes: Klein Ziescht et Groß Ziescht (avec Kemlitz), Dornswalde, Hortswalde, Klasdorf (avec le quartier de l'ancienne verrerie, Glashütte), Ließen, Mersdorf, Mückendorf, Paplitz, Petkus (avec Charlottenfelde), Radeland et Schöbendorf

Histoire[modifier | modifier le code]

L'endroit est mentionné en 1234 et fait partie des possessions de la branche ernestine des ducs de Saxe, les Saxe-Wittenberg, puis de la branche albertine avec Maurice de Saxe (1521-1553). Le comte de Solms achète les seigneuries de Sonnewalde en Basse-Lusace et de Pouch près de Bitterfeld, en 1537. Le comte Otto von Solms-Sonnenwalde acquiert la seigneurie de Baruth en 1596 qui appartenait à Hans von Buch et auparavant à la famille von Schlieben. Les terres de Solms-Baruth comptent parmi les domaines les plus prospères de la région.

Baruth obtient les privilèges de ville du droit de Magdebourg en 1616. Le royaume de Saxe, ancien allié de Napoléon perd la région au profit du royaume de Prusse au congrès de Vienne en 1815. Baruth fait alors partie du district de Luckenwalde jusqu'en 1946, puis du district de Zossen, sous le régime de la république démocratique allemande.

Le quartier de Glashütte (littéralement verrerie) est connu pour sa fabrication du verre depuis le XIIIe siècle et surtout après 1716. Un musée du verre y est ouvert et l'endroit est protégé depuis 1983.

Architecture[modifier | modifier le code]

  • château de Baruth
  • Église luthérienne-évangélique Saint-Sébastien reconstruite au XVIIe siècle

Sur les autres projets Wikimedia :