Bartolo Longo

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Bartolo Longo

Bartolo Longo (né le 11 février 1841 à Latiano, dans la province de Brindisi, dans les Pouilles et mort le 5 octobre 1926) était un avocat italien et un militant chrétien, béatifié par l'Église catholique.

Biographie[modifier | modifier le code]

Tertiaire dominicain, Bartolo Longo fonda un sanctuaire dédié à Notre-Dame du Rosaire à Pompéi, ainsi que des œuvres charitables en faveur d’enfants de détenus, et la communauté des Filles du Saint-Rosaire de Pompéi. Il avait dû se repentir de ses fautes en raison de son passé lié au spiritisme et à l'occultisme.

Il écrivit également plusieurs ouvrages et de nombreuses prières, dont la Supplique (1883). Arrivé à un grand âge, il fit don de tout ce qu'il possédait au Saint-Siège, et c'est dans la pauvreté la plus absolue qu'il mourut.

Bartolo Longo fut béatifié le 26 octobre 1980 par le pape Jean-Paul II, qui voyait en lui un « apôtre du Rosaire » et le cite à cinq reprises dans sa Lettre apostolique Rosarium Virginis Mariae.

Une station du Circumvesuviana (chemin de fer local de la région de Naples) porte son nom.

Il fonda le sanctuaire de Notre-Dame du Rosaire à Pompéi. Cet homme de loi devint d’abord tertiaire dominicain et se dédia à de très nombreuses œuvres charitables en faveur des pauvres et des enfants des détenus. Il composa de nombreuses prières parmi lesquelles on retient les deux Neuvaines et la Supplication à la Vierge de Pompéi. Le Saint Père Jean-Paul II a souligné le charisme spécial de Bartolo Longo en le définissant « véritable apôtre du Rosaire » et en le béatifiant en 1980. Il le cita à cinq reprises dans sa Lettre apostolique sur le Rosaire de la Vierge Marie du 16 octobre 2002. Bartolo Longo définissait le Rosaire « la douce chaîne qui nous relie à Dieu ». Se rendant à Pompéi un jour, alors qu’il était en proie à une profonde crise et au désespoir, une voix lui dit « Si tu cherches le salut, répand le Rosaire. Celle-ci est la promesse de Marie. Celui qui répand le Rosaire est sauf ».Quatre ans plus tard Bartolo Longo, décida de se consacrer à la plus grande œuvre de sa vie : la construction d’un sanctuaire à Pompéi dédié à la Vierge Marie. A l’âge de 85 ans, après une longue maladie, il s’éteint dans la pauvreté la plus absolue. Quelques années auparavant, il avait en effet donné tout ce qu’il possédait au Saint Siège.