Barthélémi Hopfer

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Exilium melancholiae (Musée des beaux-arts de Strasbourg)
Retour de chasse. Portrait d'une famille strasbourgeoise (Musée historique de Strasbourg)

Barthélémi[1] Hopfer[2], né à Augsbourg[3] le 1er mai 1628 et mort à Strasbourg le 27 octobre 1699, est un peintre allemand qui se forma chez Govaert Flinck à Amsterdam où il subit l'influence indirecte de Rembrandt et de Van Dyck[4], puis s'installa définitivement à Strasbourg en 1656.

Il peignit surtout des scènes historiques et des portraits.

Notes[modifier | modifier le code]

  1. ou Barthélémy ou Bartholomeus ou Bartholomæus
  2. ou Hopffer
  3. ou Amsterdam selon d'autres sources (Karl Bosl) ; la famille, originaire d'Augsbourg, se serait installée à Amsterdam avant sa naissance
  4. Georges Livet et Francis Rapp (dir.), Histoire de Strasbourg des origines à nos jours, vol. 3, Strasbourg, de la guerre de Trente Ans à Napoléon : 1618-1815, Éd. des Dernières nouvelles de Strasbourg, 1981, p. 503 (ISBN 2-7165-0041-X)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (de) Karl Bosl, Bosls bayerische Biographie: 8000 Persönlichkeiten aus 15 Jahrhunderten, Pustet, 1983, p. 371 (ISBN 9783791707921)
  • (fr) Pierre Marthelot, Visages de l'Alsace, Horizons de France, 1949 (2e éd.), p. 87
  • (fr) « Bartholomæus Hopfer », in Archives alsaciennes d'histoire de l'art, volumes 14-16, Swets & Zeitlinger, 1935, p. 141 et suiv.
  • (fr) François-Georges Pariset, « Bartholomæus Hopfer, élève de Govaert Flinck », Librairie Istra, Paris, 1936 (extrait de Archives alsaciennes d'histoire de l'art 1936, p. 141-149)
  • (nl) R. E. O. Ekkart, « Bartholomeus Hopffer en zijn werken in Nederlandse verzamelingen », in Bulletin van het Rijksmuseum, Amsterdam, no 21, 1973, p. 180—194

Sur les autres projets Wikimedia :