Bartók/Aantekeningen

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Bartók/Aantekeningen
Genre Danse contemporaine
Chorégraphe Anne Teresa De Keersmaeker
Dramaturgie Marianne Van Kerchoven
Musique Béla Bartók
Interprètes Quatre
Scénographie Gisbert Jäkel (décors et lumières) et Herman Sorgeloos (lumières)
Durée approximative environ 120 minutes
Dates d'écriture 1985-1986
Création 16 mai 1986
Théâtre CBA de Bruxelles en Belgique

Bartók/Aantekeningen (en français : Bartók/annoté) est une œuvre de danse contemporaine de la chorégraphe belge Anne Teresa De Keersmaeker, créée en 1986 pour quatre danseuses de la Compagnie Rosas.

Historique[modifier | modifier le code]

Bartók/Aantekeningen est marqué par le départ de Michèle Anne De Mey de la compagnie dont elle fut la cofondatrice et son remplacement par Johanne Saunier[1].

Structure[modifier | modifier le code]

Si la pièce est construite autour de l'utilisation des Quatuors à cordes de Béla Bartók, et en particulier du quatrième, qui lui donnent son nom, elle est également illustrée de manière sonore par des chants bulgares, un discours de Lénine ou Le Chant des partisans russes[1]. Les danseurs lisent également des passages du Lenz de Georg Büchner. L'œuvre est accompagnée de projections vidéos décalées et étranges représentant des simulations d'accidents de voiture et un enfant jouant avant un chien qui accompagnent la danse de « manière contrapuntique [...] accentuant visuellement la dissonance musicale du quatuor[2] ».

Accueil critique[modifier | modifier le code]

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Guisgand (2008), p.61-64.
  2. Guisgand (2008), p.286.
  3. Herman Sorgeloos, Rosas : album, Theater Instituut Nederland, Amsterdam, 1993, (ISBN 978-90-640-3338-4), p.137

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]