Barryville-New Jersey

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Barryville-New Jersey
Administration
Pays Drapeau du Canada Canada
Province Drapeau : Nouveau-Brunswick Nouveau-Brunswick
Comté ou équivalent Northumberland
Statut municipal Autorité taxatrice
Maire
Mandat
aucun
aucun
Démographie
Population 216 hab. (2011 en diminution)
Densité 4,6 hab./km2
Géographie
Coordonnées 47° 09′ 00″ N 65° 15′ 00″ O / 47.150034, -65.250034 ()47° 09′ 00″ Nord 65° 15′ 00″ Ouest / 47.150034, -65.250034 ()  
Altitude Min. 0 m
Superficie 4 652 ha = 46,52 km2
Divers
Langue(s) Anglais, minorité française
Fuseau horaire UTC-4
Indicatif +1-506
Code géographique 130158
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Nouveau-Brunswick

Voir la carte administrative du Nouveau-Brunswick
City locator 14.svg
Barryville-New Jersey

Géolocalisation sur la carte : Nouveau-Brunswick

Voir la carte topographique du Nouveau-Brunswick
City locator 14.svg
Barryville-New Jersey

Barryville-New Jersey est un village du comté de Northumberland, à l'est de la province canadienne du Nouveau-Brunswick. Il est une autorité taxatrice du DSL de la paroisse d'Alnwick.

Toponyme[modifier | modifier le code]

Article connexe : Toponymie néo-brunswickoise.

Barryville est probablement nommé en l'honneur de James Barry, le premier maître des postes en 1905 ou de Edward Barry, un propriétaire terrien. L'origine du nom New Jersey est inconnue[1].

Géographie[modifier | modifier le code]

Barryville-New Jersey est situé sur la rive nord de la rivière Miramichi. Comme son nom l'indique, le village est composé de deux hameaux, Barryville à l'ouest et New Jersey à l'est. Ils sont situés à une certaine distance de la rivière, car il y a des marais au bord.

Géologie[modifier | modifier le code]

Le sous-sol de Barryville-New Jersey est composé principalement de roches sédimentaires du groupe de Pictou datant du Pennsylvanien (entre 300 et 311 millions d'années)[2].

Climat[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Climat de la Péninsule acadienne.

Histoire[modifier | modifier le code]

New Jersey, aussi appelé Burnt Church, est fondé vers 1800 par des colons originaires de Miramichi[3].

Démographie[modifier | modifier le code]

Évolution démographique de Barryville-New Jersey depuis 2001
2001 2006 2011
258 250 216


Histoire[modifier | modifier le code]

Barryville-New Jersey est situé dans le territoire historique des Micmacs, plus précisément dans le district de Sigenigteoag, qui comprend l'actuel côte Est du Nouveau-Brunswick, jusqu'à la baie de Fundy[4].

En 1825, le territoire est touché par les Grands feux de la Miramichi, qui dévastent entre 10 000 km² et 20 000 km² dans le centre et le nord-est de la province et tuent en tout plus de 280 personnes[5],[6].

Administration[modifier | modifier le code]

Représentation et tendances politiques[modifier | modifier le code]

Drapeau : Nouveau-Brunswick Nouveau-Brunswick: Barryville-New Jersey fait partie de la circonscription provinciale de Baie-de-Miramichi—Neguac, qui est représentée à l'Assemblée législative du Nouveau-Brunswick par Serge Robichaud, du Parti progressiste-conservateur. Il fut élu en 2010.

Drapeau du Canada Canada: Barryville-New Jersey fait partie de la circonscription électorale fédérale de Miramichi, qui est représentée à la Chambre des communes du Canada par Tilly O'Neill-Gordon, du Parti conservateur. Elle fut élue lors de la 40e élection fédérale, en 2008.

Municipalités limitrophes[modifier | modifier le code]

Rose des vents Alnwicke Rose des vents
Oak Point-Bartibog Bridge N Burnt Church 14
O    Barryville-New Jersey    E
S
rivière Miramichi
Glenelg, Black River-Hardwicke

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Alan Rayburn, Geographical Names of New Brunswick, Ottawa, Énergie, Mines et Ressources Canada,‎ 1975, p. 45 et 199.
  2. (en) [PDF] Ministère des Ressources naturelles et de l'énergie du Nouveau-Brunswick, « Bedrock Geology of New Brunswick »,‎ 2000 (consulté le 19 juin 2009)
  3. (en) William Gagnong, A Monograph of the Origins of the Settlements in New Brunswick, Ottawa, J. Hope,‎ 1904, 185 p., p. 120.
  4. (en) Philip K. Bock et William C. Sturtevant (dir.), Handbook of North American Indians, vol. 13, t. 1, Government Printing Office,‎ 1978, 777 p., p. 109-110
  5. (en) J. Clarence Webster, Historical Guide to New Brunswick, Fredericton, New Brunswick Government Bureau of Information and Tourist Travel,‎ 1942, 119 p., p. 61-62.
  6. (en)« Great Miramichi Fire », sur http://www.gnb.ca/ (consulté le 29 août 2012).