Barrage de Tucuruí

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Barrage de Tucuruí
Image illustrative de l'article Barrage de Tucuruí
Usine Hydroélectrique de Tucuruí
Géographie
Pays Drapeau du Brésil Brésil
Pará État
Tucuruí Municipalité
Coordonnées 3° 49′ 55″ S 49° 38′ 35″ O / -3.831944, -49.6430563° 49′ 55″ Sud 49° 38′ 35″ Ouest / -3.831944, -49.643056  
Cours d'eau Rio Tocantins
Objectifs et impacts
Date du début des travaux 1975
Date de la fin des travaux 2007
Date de mise en service 1984 puis 2007 (phase 2)
Barrage
Hauteur du barrage (lit de rivière) 78 m
Longueur du barrage 11 000 m
Réservoir
Volume du réservoir 45 800[1] Mm3
Surface du réservoir 243 000 ha
Centrale hydroélectrique
Nombre de turbines 25
Type de turbines Francis
Puissance installée 8 370 MW

Géolocalisation sur la carte : Brésil

(Voir situation sur carte : Brésil)
Barrage de Tucuruí

Le barrage de Tucuruí situé dans la municipalité de Tucuruí, au Brésil, est un des plus grands barrages hydroélectriques du monde.

Il a été inauguré en 1982 et est situé dans l'Amazonie brésilienne, à 400 km de la ville de Belém, sur le Rio Tocantins, affluent de l'Amazone. C'est la quatrième usine hydroélectrique au monde en puissance avec 8 370 megawatts (MW).

Son déversoir, du type "saut de ski", est le plus grand du monde avec un débit versant maximum de projet de 110 000 m3/s. Tout le projet hydraulique a été réalisé au Brésil dans l'entreprise brésilienne Engevix, à Rio de Janeiro, sous la responsabilité d'Andre Balança et de Jorge Rios.

La construction a été effectuée par une autre entreprise brésilienne de grands ouvrages Camargo Corrêa. Le barrage principal, en terre et béton, mesure 11 km de long. Le fleuve ayant, avant l'ouvrage, 2 km de largeur.

Caractéristiques principales[modifier | modifier le code]

  • Date d'entrée en activité : 1984[1]
  • Hauteur maximale du barrage : 106 mètres
  • Longueur du barrage : 11 kilomètres
  • Volume du lac de retenue : 45,8 milliards de m³
  • Volume du barrage : 85,2 millions de m³
  • Puissance de l'usine : 8 370 mégawatts (deuxième phase - mis en service en 2007)[1]
  • Production d'énergie : 21 milliards de kilowatt-heures (avant 2007)

La production annuelle de 21 milliards de kWh est celle qui a prévalu pendant la première phase de l'utilisation de la centrale. La deuxième phase prévoyant le doublement de la puissance installée est entrée en activité en 2007.

L'industrie de l'aluminium située dans les environs consomme une grosse partie de l'énergie hydroélectrique produite.

Lac de Tucuruí[modifier | modifier le code]

Le barrage a entraîné la formation en amont d'un énorme lac artificiel de 2 430 km2 et près de 46 milliards de  m3.

Émissions de gaz à effet de serre[modifier | modifier le code]

Le lac de Tucurui est un cas d'étude des émissions de gaz à effet de serre des grands barrages amazoniens. Une étude publiée en 2000 donne à ces rejets le même ordre de grandeur que des moyens de production à partir d'énergies fossiles[2].

Lien externe[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b et c Amérique du Sud - Tucurui - Brésil Hydrelect.info, consulté le 1er juin 2013.
  2. (en)[PDF] "Dams and development" p77 internationalrivers.org, novembre 2000

Voir aussi[modifier | modifier le code]