Barrage Garrison

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Barrage Garrison
Image illustrative de l'article Barrage Garrison
Géographie
Pays Drapeau des États-Unis États-Unis
Subdivision Dakota-du-Nord
Coordonnées 47° 29′ 53″ N 101° 24′ 46″ O / 47.49807, -101.4129147° 29′ 53″ Nord 101° 24′ 46″ Ouest / 47.49807, -101.41291  
Cours d'eau Missouri
Objectifs et impacts
Nom (en langue locale) Garrison Dam
Date du début des travaux 1947
Date de mise en service 1953
Barrage
Type poids
Hauteur du barrage (lit de rivière) 64 m
Longueur du barrage 3 400 m
Réservoir
Centrale hydroélectrique
Puissance installée 515 MW

Géolocalisation sur la carte : États-Unis

(Voir situation sur carte : États-Unis)
Barrage Garrison
Le déversoir du barrage Garrison sur la rivière Missouri River dans le Dakota du Nord.

La barrage Garrison est un barrage en remblai sur le Missouri, dans l'État du Dakota-du-Nord, aux États-Unis. C'est le cinquième plus grand barrage remblai au monde [1]. Le lac réservoir créé par ce barrage est le lac Sakakawea.

Projet fédéral, sa construction débuta en 1947 et le remblai fut bouclé en avril 1953. Les travaux de terrassement furent terminés à l'automne 1954 par le Corps des ingénieurs de l'armée des États-Unis. Ce barrage était destiné à contrôler les inondations et à produire de l'énergie électrique.

Le barrage se situe entre Riverdale et Pick City et est nommé d'après la ville proche de Garrison.

Ses turbines ont une capacité de production de 515 megawatts d'électricité. Leur production moyenne est de 240 mégawatts.

Le centre national d'alevinage du barrage Garrison (Garrison Dam National Fish Hatchery) est la plus grande installation d'élevage de doré jaune et de brochet et travaille également à la sauvegarde d'espèces en danger, comme l'esturgeon pale.

Données[modifier | modifier le code]

  • Longueur : 3,4 km[1]
  • Hauteur : 64 m[1]
  • Inauguration : juin 1953 par le président américain Dwight Eisenhower.
  • Construction : de 1947 à 1953 ; 300 millions de dollars ; 9 millions de chargement de camions en terre ; 60 000 m3 de terre déplacés chaque jour.

Références[modifier | modifier le code]

Source[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

En anglais