Baromètre de transparence des ONG

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Créé en 2008, par la Fondation d’entreprises Prometheus, le baromètre de transparence des Organisations Non Gouvernementales (ONG) mesure, chaque année, les informations que les ONG mettent à la disposition du public en partant du postulat qu’aujourd’hui, Internet constitue la première, et la plus naturelle, source d’information et de communication de la part des ONG.

L’objectif de ce baromètre est d’offrir une contribution utile à l’exigence de transparence des organisations qui participent à la décision publique et reçoivent des financements publics.

Aux États-Unis, le site charity navigator (en) note également, depuis 2001, les ONG en fonction de différents critères. Il s'agit d'une référence pour les donateurs américains.

Méthodologie[modifier | modifier le code]

Sont pris en compte les éléments relatifs à leur gouvernance, à la qualité de leur gestion et de leurs actions. Un questionnaire de 23 questions, adressé aux organisations évaluées, concerne :

La gouvernance[modifier | modifier le code]

  • statuts complets et le règlement intérieur
  • localisation des différentes implantations et centres décisionnels
  • fonctionnement statutaire démocratique
  • présentation des responsables ainsi que le nombre de salariés et de bénévoles
  • stratégies de partenariats de l'ONG, appartenance à un réseau

La transparence des informations financières[modifier | modifier le code]

  • bilan et "compte d'emploi annuel des ressources"
  • comparaison des bilans et comptes d'emploi annuels, des trois dernières années
  • nombre et la nature des adhérents
  • nombre de personnes physiques qui financent l'ONG, pour plus de 3 000 euros par an
  • identification des institutions publiques et montant de leurs subventions
  • identification des personnes morales et montants de leurs dons
  • répartition des financements imputables à des personnes physiques, morales et des subventions publiques
  • certification indépendante des comptes de l'organisation

L’autocontrôle[modifier | modifier le code]

  • rapport moral
  • rapports moraux des trois années antérieures
  • existence d’évaluations internes et/ou externes (hors obligation légale)
  • adhésion à une charte éthique ou à un code de déontologie
  • ratio de "l'euro investi"

La transparence des objectifs et des moyens[modifier | modifier le code]

  • méthodes employées par l'ONG pour parvenir à ses fins
  • choix des pays d'intervention de l'ONG
  • critères de choix des bénéficiaires ou des objets des activités
  • définition des modes d'actions
  • "équité" des modes opératoires

Plus d’une centaine d’organisations, ayant une activité consacrée à l’environnement, l’humanitaire et la santé ainsi qu’à l’éthique et la transparence sont évaluées.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • « Les ONG deviennent les fantassins de la guerre économique », Le Bilan, 2 juillet 2013
  • « Transparency International épinglée », L’Econews, 1 juillet 2013
  • « Prometheus : quand les ONG sont notées par les entreprises », developpementdurable.com,23 février 2009
  • « La transparence, cause perdue pour des ONG », L’Expansion, 1 février 2009
  • « Baromètre de transparence des ONG : Le monde vu par les ONG », Diplomatie, no 10 hors-série, décembre 2009-janvier 2010, p. 84-85.
  • « Les vecteurs privés d'influence dans les relations internationales », Jean-Michel BOUCHERON et Jacques MYARD, Assemblée nationale, Rapport d’information, 18 octobre 2011, p. 20.
  • « La transparence s'impose aux ONG », Valeurs Actuelles, 13 juin 2013
  • « Point de vue : quand les entreprises notent les ONG », Care France, mai 2010.
  • « Bons et mauvais élèves de l'humanitaire; Les ONG à l'épreuve de la transparence », L'expansion, 1er février 2010
  • Réponse de Transparence International France à l’article du journal Le Point, « ONG en eaux troubles ».
  • « ONG en eaux troubles », Le Point, 30 juillet 2009
  • « Il faut que les ONG soient transparentes », Les Echos, 12 mars 2009
  • « ONG : Des organisations humanitaires qui ne rendent pas de comptes », Observatoire des subventions, 26 février 2009
  • « Prometheus publie son baromètre de transparence des ONG 2009 », Journal de l'environnement, 19 février 2009
  • « La transparence, cause perdue pour des ONG », L'expansion, 1er février 2009
  • « Prometheus », La Lettre A n°1397,, Rubrique CLUBS & THINK-TANKS, 30 janvier 2009
  • « Fondation Prometheus », La Lettre A n°1346,, Rubrique CLUBS & THINK-TANKS, 30 novembre 2007

Liens externes[modifier | modifier le code]