Baroco

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Diagramme de Venn d'un syllogisme en Baroco.

Baroco est un terme de la logique aristotélicienne désignant un des quatre syllogismes de la première figure des vingt-quatre modes. Il comprend une majeure de type A, une mineure de type O et une conclusion de type O, c'est-à-dire une majeure universelle affirmative, une mineure particulière négative et une conclusion particulière négative.

Un syllogisme en Baroco consiste en une proposition de ce type : Tout P est S, or quelque F n'est pas S, donc quelque F n'est pas P.

Les trois autres syllogisme de la deuxième figure sont Camestres, Cesare et Festino.

Exemples de syllogismes en Baroco[modifier | modifier le code]

  1. Tous les dessous de verre peuvent servir de frisbee ;
  2. Certains objets en métal ne peuvent pas servir de frisbee ;
  3. Donc certains objets en métal ne sont pas des dessous de verre.


  1. Les bons articles de Wikipédia sont rédigés sur un ton neutre ;
  2. Certains articles de Wikipédia sont rédigés sur un ton non neutre ;
  3. Donc certains articles de Wikipédia ne sont pas bons.


  1. « Toute vertu est accompagnée de discrétion ;
  2. Il y a des zèles sans discrétion ;
  3. Donc il y a des zèles qui ne sont pas vertu. »[1]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Antoine Arnauld, Pierre Nicole, La logique ou l'art de penser, troisième partie, chap.VI.