Barnaba da Modena

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Madone à Francfort-sur-le-Main.

Barnaba Agocchiari dit Barnaba da Modena (Modène, v. 1328 – v. 1386) est un peintre italien de style byzantin qui fut actif en Ligurie et dans le Piémont au Trecento.

Biographie[modifier | modifier le code]

Barnaba da Modena est noté présent à Gênes de 1353 à 1383, et citoyen de la ville en 1363 (soit après 10 ans de résidence) et il est payé pour des œuvres (perdues aujourd'hui) destinées au palais ducal, et une restauration de tableau pour la Loggia de' Banchi en 1370.

Invité à Pise en 1380, il complète les fresques d'Andrea di Firenze relatant des scènes de la Vie de saint Ranieri au Camposanto monumentale, qui seront terminées par Antonio Veneziano, ce qui prouve son départ de la ville ensuite.

Il retourne à Gênes en 1383, obtient des commandes pour la Sicile avec son assistant et disciple Nicolò da Voltri, qui perpétuera son style en Ligurie au Quattrocento.

Œuvres[modifier | modifier le code]

  • À Gênes :
    • San Bartolomeo, retable et Vierge à l'Enfant, Museo Diocesano
    • Madonna della Misericordia (1372), Santa Maria dei Servi
    • Vierge à l'Enfant, Santa Maria Castello
    • Crucifix, Museo Sant'Agostino
    • Vierge à l'Enfant avec sainte Catherine d'Alexandrie et saint Nicolas de Bari, Palazzo Bianco, musée du palazzo Bianco de la Strada Nuova (Gênes)
    • Sainte Catherine, palazzo Spinola de Gênes
  • La Vierge et l'Enfant, v. 1370, (bois 1,09 x 0,72 cm), Musée du Louvre[1]
  • église San Francesco, Alba
  • Bannière de la confraternité génoise de Saint-Antoine, (1372?), Victoria and Albert Museum, Londres
  • Madone, Courtauld Institute of Art, Londres
  • Nativité, Saltwood Castle, Kent
  • Vergine col Bambino, Museum of Fine Arts de Boston, Massachusetts
  • Crucifixion, Bowdoin College Museum of Art, Maine
  • Madonna col bambino, Francfort-sur-le-Main
  • Vierge allaitant, élément découpé d'un polyptyque, avec dorures dites chrysographiques[2], signé sur le parapet rouge, musée du Louvre, Paris
  • Crucifixion, retable en tempera et or sur bois, Indianapolis Museum of Arts
  • Scènes de la Vie de la Vierge, la Trinité, le couronnement de la Vierge, Vierge à l'enfant, Crucifixion, la Pentecôte, panneaux d'un diptyque initialement retable de la chapelle Manuel de la cathédrale de Murcia en Espagne, assemblés en un seul tableau ensuite, National Gallery, Londres

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Vincent Pomarède, 1001 peintures au Louvre : De l’Antiquité au XIXème siècle, Musée du Louvre Editions,‎ 2005 (ISBN 2-35031-032-9), p.256
  2. à filets d'or

Sources[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]