Barmanou

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le Barmanou ou Barmanu désigne une créature des régions montagneuses de l'Est du Pakistan (Hindou Kouch) décrite par les populations locales comme ayant l'apparence d'un hominidé. Le terme Barmanou provient du sankrit Bar-Manu signifiant homme poilu et est utilisé dans plusieurs langues comme le Khowar, le Shina, l'Hindko et le Kashmiri. En plus de ce terme, il est désigné également sous différents noms locaux.

Il est assimilée à l'Almasty du Caucase et au Yéti de l'Himalaya qui, en l'absence de preuve matérielle incontestable de leur existence, continuent d'être considéré au sein de la communauté scientifique comme des créatures légendaires.

L'aire supposée d'extension pour le Barmanou comprend le Chitral et la chaîne du Karakoram, entre le Pamir et l'Himalaya.

Il fut l'objet d'une étude par le zoologiste Jordi Magraner qui recueillit plusieurs dizaines de témoignagnes de 1988 à 1990 et publia en 1994 un article à ce sujet [1].

Le Barmanou présente des caractéristiques à la fois humain et simiesque et est supposé enlever les femmes pour essayer de se reproduire avec elles. Il est aussi rapporté qu'il porterait des peaux d'animaux sur son dos et sa tête. Le Barmanou apparaît dans le folklore des régions du nord du Pakistan et suivant d'où viennent les histoires il serait décrit soit comme un singe soit comme un homme sauvage.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. 1994. MAGRANER, Jordi. Les Hominidés reliques d'Asie Centrale. 3° Millénaire, n° 32 : 22-29 ; n° 33 : 66-73.

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]