Barksdale Air Force Base

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Barksdale.
Barksdale Air Force Base
Image illustrative de l'article Barksdale Air Force Base
Cocarde
Localisation
Pays Drapeau des États-Unis États-Unis
Date d'ouverture 1931
Coordonnées 32° 30′ 08″ N 93° 39′ 46″ O / 32.502198, -93.662782 ()32° 30′ 08″ Nord 93° 39′ 46″ Ouest / 32.502198, -93.662782 ()  
Altitude 51 m (166 ft)

Géolocalisation sur la carte : Louisiane

(Voir situation sur carte : Louisiane)
Barksdale Air Force Base

Géolocalisation sur la carte : États-Unis

(Voir situation sur carte : États-Unis)
Barksdale Air Force Base
Pistes
Direction Longueur Surface
15/33 3 583 m (11 755 ft) Asphalte
Informations aéronautiques
Code AITA BAD
Code OACI KBAD
Type d'aéroport Militaire
Gestionnaire United States Air Force

Barksdale Air Force Base est une base de l'United States Air Force située près de Bossier City en Louisiane.

Fonction[modifier | modifier le code]

Boeing B-52H exposé avec l'éventail de sa puissance de feu à Barksdale AFB en 2006

La principale unité basée en 2007 est le 2nd Bomb Wing équipé de bombardiers B-52.

La base abrite également le quartier général de la 8th Air Force, dirigeant principalement les unités de bombardiers stratégiques et de guerre dans le cyberespace, ainsi que celui du Global Strike Command depuis 2009.

Son code AITA est BAD.

11 septembre 2001[modifier | modifier le code]

Le président George W. Bush était en déplacement en Floride le 11 septembre 2001. Moins d'une heure après le premier crash sur l'une des tours du World Trade Center, il repart sur Air Force One de l'aéroport international de Sarasota-Bradenton. L'avion va atteindre une altitude de croisière et faire des cercles pendant quarante minutes en attente du choix d'une destination sûre et ira finalement se poser sur la base de Barksdale. Il repartira ensuite vers la base aérienne d'Offurt dans le Nebraska où se trouve le bunker de l'United States Strategic Command, avant de retourner à Washington, D.C.