Barcides

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Statue d'Hannibal, fils aîné d'Hamilcar.

On appelle Barcides les membres de la dynastie dont le fondateur est Hamilcar Barca. Il s'agit d'une puissante famille de l'antique Cité-État Carthage fondée par des colons phéniciens et dont la rivalité avec Rome s'achève avec la Troisième Guerre punique. La victoire du général romain Scipion l'Africain marque la destruction de la cité déclarée « maudite » et la fin de la civilisation carthaginoise à laquelle vont succéder au fil des siècles les civilisations romaine, vandale, byzantine et arabe ; en 1919, sous le Protectorat français de Tunisie, Carthage est recréé sur ses ruines.

Barca[modifier | modifier le code]

Article connexe : Barca.

Barca n'est pas un nom de famille, il s'agirait d'un surnom d'Hamilcar[1] venant du mot phénicien-punique signifiant « éclair » (brq, baraq, barqä, barkas, barcas, barca selon les théories; « barca » signifie « barque » en espagnol) et adopté par son fils Hannibal. De même, « Barcide » est un terme inventé a posteriori par les historiens, par commodité.

Dynastie[modifier | modifier le code]

Articles connexes : Espagne barcide et Guerres puniques.
Détail du monolithe commémorant la mort d'Hamilcar à Elche de la Sierra Castille-La Manche. « Amilcar Barca général en chef des Carthaginois en Espagne 229 - 228 av. J.-C. »
Route d'Hannibal de Carthagène à Zama durant la Seconde Guerre punique.

La dynastie Barcide fut surtout illustrée par Hannibal et Hasdrubal. Elle formait une faction opposée à celle de la famille Hannon, et fut toujours ennemie de Rome.

Légende de Barca Nova[modifier | modifier le code]

Article connexe : Barcelone.
Barcelone est fondée en 10 av. J-C. par l'empereur romain Auguste qui nomme cette colonie Barcino. Inscription sur marbre « Colonia Julia Augusta Faventia Paterna Barcino » (abrégée en « COL IVL AVG FAV PAT BARCIN »)[2].

Selon une légende non fondée, mais persistante, les Barcides qui sont les fondateurs de Carthagène (Cartagena) sur les ruines de l'ancienne Mastia, seraient aussi à l'origine de la ville catalane de Barcelone (Barcelona) nommée "Barca Nova" ("nouvelle Barca"). Il s'agit d'une mystification, en réalité c'est l'empereur romain Auguste qui a fondé Barcelone en 10 avant J.-C. sous le nom latin de Barcino (« Colonia Julia Augusta Faventia Paterna Barcino »)[3],[4]. Au VIe siècle Barcino devient Barcinona[5], au IXe siècle Barcinona devient Barchinona[5], plus tard encore, Barcelona devient le nouveau toponyme.

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Hannon et l'empire punique, par J.-G. Demerliac & Jean Meirat, Confluents ; 11, Les Belles Lettres, 1983, page 266 « […] c'est Hamilcar, surnommé Barca, […] »
  2. Chapter 2 Colonia Julia Augusta Faventia Paterna Barcino Romans at Mons Taber, Mairie de Barcelona
  3. Hannibal Barca did not found Barcelona, Ajuntament de Barcelona
  4. Chapter 2; Colonia Julia Augusta Faventia Paterna Barcino, Romans at Mons Taber, site web officiel de la municipalité de Barcelona, dossier historique
  5. a et b Chapter 2: Colonia Julia Augusta Faventia Paterna Barcino, The name of the colony, site web officiel de la municipalité de Barcelona, dossier historique