Barbe de Verrue

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Barbe de Verrue
Personnage de fiction apparaissant dans
Poésies de Clotilde

Image illustrative de l'article Barbe de Verrue

Sexe Féminin
Activité(s) Trouvère

Créé par Clotilde de Surville (en débat)

Barbe de Verrue est personnage des Poésies de Clotilde. Barbe de Verrue y est décrite comme une trouvère française du XIIIe siècle.

Les Poésies de Clotilde[modifier | modifier le code]

Le personnage apparaît dans les Poésies inédites de Marguerite-Eléonore Clotilde de Vallon et Chalys, depuis Madame de Surville, poète français du 15e siècle, un recueil de poésie publié au XIXe siècle et attribué à Marguerite-Éléonore Clotilde de Vallon-Chalys de Surville, qui aurait vécu au XVe siècle.

L'authenticité de l'existence de Clotilde de Surville et des poésies est une question ouverte.

Le personnage Barbe de Verrue[modifier | modifier le code]

Barbe de Verrue est décrite comme une trouvère française du XIIIe siècle [1], une enfant adoptée[1],[2] et une auteur-compositeur-interprète à succès.

Ses chansons abordent le thème de Griseldis, un poème intitulé « Gallic Orpheus » sur le peuple gaulois[1] et un second poème, « Aucassin and Nicolette »[2].

Voici un extrait[3] :

« Voyd son hyver venir li sages
Come al fins biau jor, belle nuict ;
Scet que sont roses por toz ages
Si por toz ages sont ennuict. »

Son travail est décrit comme vivant et gai, sans être nécessairement romantique[4].

Hommages[modifier | modifier le code]

Barbe de Verrue figure parmi les 999 femmes, figures mythiques ou historiques, du socle de l'installation The Dinner Party de l'artiste féministe Judy Chicago[5].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Références
  1. a, b et c (en) H. G. Adams, A Cyclopædia of Female Biography: Consisting of Sketches of All Women who Have Been Distinguished by Great Talents, Strength of Character, Piety, Benevolence Or Moral Virtue of Any Kind : Forming a Complete Record of Womanly Excellence Or Ability, Groombridge,‎ 1857 (lire en ligne), p. 90
  2. a et b (en) Edgar Taylor, Lays of the minnesingers or German troubadours of the twelfth and thirteenth centuries, Longman, Hurst, Rees, Orme, Brown and Green,‎ 1825 (lire en ligne), p. 273
  3. (en) Edgar Taylor (éditeur), Lays of the minnesingers or German troubadours of the twelfth and thirteenth centuries, Londres, Longman, Hurst, Rees, Orme, Brown and Green,‎ 1825, 326 p. (OCLC 2800384, lire en ligne, présentation en ligne), p. 223
  4. (en) The Monthly Packet of Evening Readings for Younger Members of the English Church; Vol XVI, Jul-Dec 1858,‎ 1858 (lire en ligne), p. 582
  5. (en) Judy Chicago, The Dinner Party: From Creation to Preservation, Londres, 2007, Merrell. ISBN 1-85894-370-1
Traduction