Barbara Epstein

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Epstein.

Barbara Epstein, née Barbara Zimmerman (30 août 1928 à Boston16 juin 2006 à New York), journaliste américaine, a fondé et codirigé la New York Review of Books.

Biographie[modifier | modifier le code]

Epstein nait à Boston (Massachusetts), aux États-Unis, dans une famille juive américaine.

Diplômée de Radcliffe College en 1949, Esptein accède à la notoriété en étant l'éditrice chez Doubleday du Journal d'Anne Frank, entre autres livres. Elle travaille ensuite chez Dutton, McGraw-Hill, et The Partisan Review. Elle se marie avec l'éditeur Jason Epstein (en) et part avec lui en lune de miel en Europe à bord de l'Île-de-France.

En 1963, durant la grève de la presse écrite, elle et son mari fondent avec leurs amis Robert Lowell et Elizabeth Hardwick (en) la revue bihebdomadaire The New York Review of Books que Barbara Esptein appelle « the paper » (« le journal »). Elle en devient avec Robert B. Silvers (en) la corédactrice en chef et reste à la revue pendant 43 ans.

Elle divorce plus tard de son mari qui épouse en 1993 en secondes noces la journaliste Judith Miller. Quant à elle, Barbara Epstein vit en compagnie du journaliste Murray Kempton (en) jusqu'à sa mort, en 1997.

En 2006, elle meurt à New York d'un cancer du poumon à l'âge de 77 ans[1]. Epstein n'a arrêté son travail que peu de temps avant sa mort.

Notes et références[modifier | modifier le code]