Barbapapa (série télévisée d'animation)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Barbapapa (homonymie).

Barbapapa

alt=Description de cette image, également commentée ci-après

Portrait d'un personnage de Barbapapa lors d'une fête foraine à Romorantin

Titre original Barbapapa
Genre Série d'animation
Création Annette Tison
Talus Taylor
Pays d'origine Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni
Drapeau du Japon Japon[1]
Chaîne d'origine Première chaîne de l'ORTF[1]
Nb. de saisons 3
Nb. d'épisodes 45
Durée 5 minutes
Diff. originale 2 octobre 19741997[1]

Barbapapa (バーバパパ?) est une série télévisée d'animation franco-américaine, créée par Annette Tison et Talus Taylor en 1974. Comptant un total de 45 épisodes de 5 minutes, cette série est adaptée de la collection de livres Barbapapa dont le premier livre est paru en 1970[2].

En France, la série a été diffusée à partir du 2 octobre 1974 sur la Première chaîne de l'ORTF, et rediffusée sur TF1, Antenne 2, Canal J, Télétoon+, M6 et Piwi+. Cette première série est appelée la série classique.

Une deuxième série de 48 épisodes de 5 minutes a été créée en 1977, reprenant cette fois-ci les aventures des Barbapapa en bande dessinée parues dans la revue Le Journal de Barbapapa. Il s'agit de la seconde série.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Cette série, destinée aux enfants, met en scène les aventures de Barbapapa, Barbamama et leurs sept enfants (Barbalala la chanteuse, Barbibul l'inventeur, Barbabelle la coquette, Barbidou l'ami des animaux, Barbotine l'intellectuelle, Barbouille l'artiste peintre, et Barbidur le costaud), de drôles de personnages très colorés ayant la faculté de se transformer en objets de leur choix. Socrate (plus tard Lolita) est le chien de la famille.

Personnages[modifier | modifier le code]

Dans la série originale, il faut dix épisodes au narrateur pour présenter (et nommer) tous les personnages et ils sont présentés dans l'ordre suivant :

  • Barbapapa, couleur rose
  • Barbamama, couleur noire
  • Barbouille, couleur noir (poilu) Gris (sans les poils)
  • Barbidur, couleur rouge
  • Barbotine, couleur orange
  • Barbidou, couleur jaune
  • Barbalala, couleur verte
  • Barbibul, couleur bleu
  • Barbabelle, couleur violette

Épisodes[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Liste des épisodes de Barbapapa.

Barbapapa est diffusée pour la première fois en France le 2 octobre 1974 sur la Première chaîne de l'ORTF[1]. Elle est par la suite rediffusée le 8 janvier 1975 dans l'émission Les Visiteurs du Mercredi sur TF1, en 1979 Acilion et sa Bande, et en 1984 dans Croque Vacances[1]. Elle est rediffusée en 1987 et en 1988 sur Antenne 2, en 1993 sur Canal J, et depuis 2005 sur M6[1].

Une première série est diffusée en 1974. En général, cette série est intitulée La Naissance des Barbapapa et découpée en deux parties, De fabuleuses barbaventures ! et De la terre à la lune. Dans l'édition DVD du 6 avril 2006 de TF1 Vidéo, les 3 DVD ne portent pas de numéro mais le nom d'un Barbapapa : Barbapapa (épisodes 1 à 15), Barbibul (épisodes 16 à 30), et Barbotine (épisodes 31 à 45).

D'après l'introduction, la deuxième série comporte 48 épisodes et le coffret de trois DVD dont sont issus les titres présentés ici sont nommés Vol.4, Vol.5 et Vol.6 : Les aventures des Barbapapa DVD 1/3 (épisodes 1 à 16), Les aventures des Barbapapa DVD 2/3 (épisodes 17 à 32), et Les aventures des Barbapapa DVD 3/3 (épisodes 33 à 48). Dans l'édition DVD du 6 avril 2006 de TF1 Vidéo, les trois DVD ne portent pas de numéro mais le nom d'un Barbapapa : Barbouille (épisodes 1 à 16), Barbalala (épisodes 17 à 32), et Barbidou (épisodes 33 à 48).

Voix françaises[modifier | modifier le code]

  • Ricet Barrier : narrateur de la première série, et interprète de la chanson du générique

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c, d, e et f « Barbapapa », sur Planète Jeunesse (consulté le 16 septembre 2014).
  2. « Barbapapa - L'Encyclopédie des dessins animés », sur Toutelatele.com (consulté le 23 octobre 2012).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]