Baratte

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Baratte (homonymie).
L'utile et l'agréable

La baratte est un outil qui permet de transformer la crème de lait en beurre. Cela s'appelle le barattage.

Le barattage consiste à séparer par un mouvement mécanique les particules de matière grasse contenues dans la crème (les globules gras) du lactosérum (aussi appelé petit lait[1] ou encore lait de beurre). Les particules de matière grasse s'agglomèrent alors entre elles pour former des grains de beurre. Ceux-ci sont extraits de la baratte, lavés et malaxés pour débarrasser le beurre d'un maximum de babeurre possible. Le barattage peut durer d'une trentaine de minutes à deux heures.

Usage ludique d'une baratte à bascule - Gravure de Corneille Petit XIXe
Maśniczka.svg

Modèles de barattes[modifier | modifier le code]

Baratte verticale à batte
Baratte normande

Les premières barattes étaient en cuir ou en bois ; plus tard, elles furent fabriquées en céramique ou en grès. Aujourd'hui, les barattes industrielles sont en métal.

Il existe différents modèles de barattes : la baratte verticale à batte, la baratte danoise, la baratte polygonale, la baratte à bascule ou à berces, la baratte à ribot, la baratte normande ou sérène, etc.

La baratte verticale à batte ou à piston est une baratte sous forme de jarre munie d'un couvercle troué par lequel un bâton avec un brasseur terminal agite la crème. La fabrique du beurre avec ce type de baratte était très fatigant et pouvait nécessiter deux personnes : l'une tenait la baratte tandis que l'autre battait la crème jusqu'à l'obtention du beurre.

La baratte normande est une baratte en forme de tonneau tournant autour d'un axe horizontal. Elle est actionnée par une manivelle, les palettes de bois longitudinales agitent la crème qu'elle contient.

La baratte verticale, également appelée baratte flamande, est une baratte moulin composée d'un fût fixe dans lequel tournent les ailettes.

Représentations[modifier | modifier le code]

Blason de Bokeloh

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. De nos jours, « petit-lait » est plutôt synonyme de lactosérum que de babeurre, ce qui peut prêter à confondre le babeurre et le lactosérum alors que ce sont deux dérivés laitiers distincts.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :