Baranof Warm Springs

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

57° 05′ 22″ N 134° 49′ 59″ O / 57.089444, -134.833056

Les rapides de la rivière Baranof, à l'entrée de Baranof Warm Springs

Baranof Warm Springs est une localité d'Alaska aux États-Unis situé à l'est de l'Île Baranof, dans l'Archipel Alexandre du Passage Intérieur, Borough de Sitka. Son nom lui vient d'Alexandre Baranov, le premier gouverneur de la Compagnie russe d'Amérique.

Situation - accès[modifier | modifier le code]

Baranof Warm Springs est située sur la Warm Springs Bay, à l'extérieur du passage Chatham Strait, à proximité de Baranof Lake et de la rivière Baranof qui forme, entre le lac et la localité, une série de rapides et de chutes d'eau

La localité est toute petite, un seul habitant y réside toute l'année. Par contre, elle héberge une quinzaine de résidences de loisirs saisonniers. Elle dépend de la juridiction de Sitka, et ne comporte que deux commerces, un magasin d'alimentation générale et de fournitures, et un hébergement. La Poste, ouverte en 1907 a cessé ses activités en 1912. Le lieu n'est accessible que par hydravion en provenance de Sitka ou en motoneige en hiver. Il n'y a pas de route ni de service de ferry pour le desservir. Il n'y a pas non plus de rues ni de chemins à l'intérieur de la localité, seul un passage en planches, entretenu par les habitants, permet de longer la rivière.

Baranof Warm Springs

Les sources chaudes et autres activités[modifier | modifier le code]

Elles représentent la principale attraction de l'endroit. Au nombre de neuf, leur température avoisine les 50 degrés Celsius. Une seule est aménagée. La communauté a construit un établissement de bains pour les visiteurs qui ne souhaitent pas se rendre directement à l'émergence des sources.

Les autres activités sont la pêche en été, et la navigation de plaisance sur le lac. Un refuge forestier, au nord ouest du lac Baranov peut accueillir des randonneurs, mais il n'est accessible que par bateau ou hydravion, la pente du terrain en interdisant l'accès pédestre.

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Référence[modifier | modifier le code]