Baptistère du Latran

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Baptistère du Latran
Image illustrative de l'article Baptistère du Latran
Présentation
Nom local Battistero lateranense
Culte Catholique romain
Rattachement Archibasilique Saint-Jean-de-Latran
Début de la construction vers 440
Style dominant Paléochrétien
Géographie
Pays Drapeau de l'Italie Italie/Drapeau du Vatican Vatican
Région Latium
Commune Rome
Coordonnées 41° 53′ 10″ N 12° 30′ 16″ E / 41.885985, 12.50456641° 53′ 10″ Nord 12° 30′ 16″ Est / 41.885985, 12.504566  

Géolocalisation sur la carte : Italie

(Voir situation sur carte : Italie)
Baptistère du Latran

Le baptistère du Latran est le baptistère qui a servi de modèle à tous les baptistères de la chrétienté du Haut Moyen Âge. De plan octogonal, surmonté d’un dôme, il dépendait de la cathédrale de Rome, la basilique Saint-Jean de Latran, à laquelle il a été relié par une construction tardive.

Historique[modifier | modifier le code]

Réalisé sous sa première forme à la demande de Constantin (premier empereur romain) aux alentours de 312-313 sur la base d'un plan octogonal en brique, il est remanié par le pape Sixte III entre 432 et 440 qui y adjoint un narthex, un vestibule composé de deux absides et fait réaliser un baldaquin autour de la cuve baptismale.

Description[modifier | modifier le code]

Sa construction octogonale (en plan centré) autour du bassin octogonal a non seulement été imitée dans toute la chrétienté, mais de plus a fourni un sujet aux enluminures, la Fontaine de Vie.

Autour des fonts baptismaux, un octogone est formé par huit colonnes de porphyre sommées de chapiteaux corinthiens et une entablure classique. La bataille du pont Milvius (312) est représentée au plafond. Un déambulatoire entoure le bassin.

Un petit porche à deux colonnes de porphyre et chapiteaux, entablement et bases richement ouvragés relie le baptistère à la basilique du Latran.

Les façades extérieures, de brique, ont été ornées en 1657 par une frise dessinée par Francesco Borromini, incorporant les armes du pape Alexandre VII.

Sur les autres projets Wikimedia :