Banzai Pipeline

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

21° 39′ 50″ N 158° 03′ 14″ O / 21.66401, -158.05385

Spot de surf
Banzai Pipeline
Vague vide à Banzai Pipeline
Vague vide à Banzai Pipeline
Informations sur le spot
Nature du spot
Surface/Sol
Récif, coraux morts
Orientation du vent sud
Température de l'eau en été tropical
Température de l'eau en hiver tropical
Type de houle ouest,nord-ouest
Meilleur moment pour la marée haute
Dangers particuliers récif, locaux

Banzai Pipeline est un spot de surf américain mondialement connu, situé à Hawaï.

Généralités[modifier | modifier le code]

Pipeline est l'un des spots de surf les plus prestigieux de la planète. En effet, la beauté de la vague, quasiment cylindrique, sa puissance et sa proximité avec le fond de corail, font aussi de ce spot l'un des plus dangereux. Sa situation exceptionnelle sur la côte Nord (North Shore) d'Oahu lui offre des conditions de houles idéales durant tout l'hiver.

Son nom viendrait des tuyaux qui courent sous la Kamehameha Highway.

Si certains spots rivalisent aujourd'hui avec la puissance de Pipeline (comme Teahupoo à Tahiti), sa proximité de la plage et son aura en font la vague la plus redoutée ce qui lui a valu son surnom de most infamous wave.

Chaque année, de nouvelles victimes sont à déplorer, y compris parmi les surfeurs les plus expérimentés comme le Tahitien Malik Joyeux, bien connu et apprécié entre autres pour avoir surfé des vagues gigantesques à Teahupoo.

Considéré comme LE spot par excellence, une compétition prestigieuse y est disputée chaque année au mois de décembre clôturant la saison du WCT comptant dans un même temps pour la très disputée triple crown of surfing. Pipeline est essentiellement une gauche, c'est-à-dire que la vague déroule vers la gauche pour le surfeur qui fait face à la plage. Mais dans certaines conditions, elle déferle également en droite, on parle alors de Backdoor.

Vainqueur du Pipe Master[modifier | modifier le code]

Ce spot renommé accueille chaque année la dernière étape du championnat du monde de surf.

Article détaillé : Pipeline Masters.