Banu Sulaym

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Les Banu Sulaym sont les membres d'une tribu arabe originaire du Nejd en Arabie. Ils ont joué un grand rôle dans l'histoire de l'islam en prêtant serment d'allégeance à Mahomet en 629 et en participant à la prise de La Mecque[1].

Ils ont soutenu les premiers califes omeyyades avant de se rallier à Ibn al-Zubayr. Sur l'ordre du calife fatimide, ils émigrent en Afrique du Nord, par l'intermédiaire de l'Égypte, au XIe siècle. Leur arrivée a été un facteur important dans l'arabisation linguistique et culturelle du Maghreb et dans la diffusion du nomadisme là où l'agriculture était déjà dominante.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Dictionnaire historique de l'Islam, p. 348[réf. incomplète]

Voir aussi[modifier | modifier le code]