Banu Sulaym

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Les Banu Sulaym (arabe: المعقل) étaient une confédération de tribus arabes originaire du Nejd et du Hedjaz qui émigra vers l'Afrique du Nord au XIe siècle.

Origines[modifier | modifier le code]

Ils remontent leurs origines à Qais 'Ailan ben Mudhar ben Nizar ben Ma'ad ben Adnan. Ils vivaient dans le Hedjaz avec les autres tribus Qaisi, Banu Hawazin et Banu Ghatafan. Ils sont restés dans la partie orientale du Hedjaz jusqu'au 7ème siècle. Ils ont participé à la bataille des médinois contre les quraychites (Bataille de la Tranchée) et se sont ensuite convertis à l'Islam. Inclus dans l'armée musulmane, ils ont défait les Banu Hilal et les Hawazin lors de la Bataille de Hunayn.

Immigration au Maghreb[modifier | modifier le code]

Ils étaient parvenu à l'Afrique du Nord via l'Égypte, leurs afflux à été un facteur majeur dans le linguistique, culturelle et ethnique de l'islamo-arabisation du Maghreb, et de la propagation du nomadisme dans les zones où l'agriculture avait déjà été dominante. Ils étaient composé de quatre principaux sous-groupes : Banu Habib, 'Awf, Debbab puis Zegb.

Références[modifier | modifier le code]


Voir aussi[modifier | modifier le code]