Bantik

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Bantik
Pays Indonésie
Région Sulawesi du Nord
Nombre de locuteurs 11 000 (en 1981)[1]
Classification par famille
Codes de langue
ISO 639-3 bnq
Type langue vivante
Étendue langue individuelle
IETF bnq

Le bantik est une langue austronésienne parlée dans la province de Sulawesi du Nord dans l'île de Célèbes en Indonésie. Au nombre de 11 000[1], ses locuteurs habitent dans la région de Manado, la capitale de la province[2].

Classification[modifier | modifier le code]

Le bantik appartient aux langues sangiriques, un des sous-groupes rattachés, par Blust (1991)[3], au groupe des langues philippines, avec le ratahan, le sangir, le sangil et le talaud.

Vocabulaire[modifier | modifier le code]

Exemples du vocabulaire de base du bantik[4] :

français bantik Prononciation
deux dua
cinq lima
eau ake
feu putuŋ
terre tana
oreille tiŋkahia
froid madalindi
grand bagay
je iaʔ
savoir matiho
dire paŋuli
gratter maŋukudu

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Selon Ethnologue.com, prétendant citer Wurm (Stephen Wurm ?) et Hattori, 1981
  2. Sneddon, 1970, p.17.
  3. Liao, 2008, p. 3.
  4. Tirés de Sneddon, 1970, pp. 20-26.

Sources[modifier | modifier le code]

  • (en) Liao, Hsiu-Chan, A Typology of First Person Dual pronouns and their Reconstructibility in Philippine Languages, Oceanic Linguistics, 47:1, pp. 1-29, 2008.
  • (en) Sneddon, J.N, The Languages of Minahasa, North Celebes, Oceanic Linguistics, IX:1, pp. 11-36, 1970.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens internes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]