Bantik

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Bantik
Parlée aux Indonésie
Région Sulawesi du Nord
Nombre de locuteurs 11 000 (en 1981)[1]
Classification par famille
Codes de langue
ISO 639-3 bnq
IETF bnq

Le bantik est une langue austronésienne parlée dans la province de Sulawesi du Nord dans l'île de Célèbes en Indonésie. Au nombre de 11 000[1], ses locuteurs habitent dans la région de Manado, la capitale de la province[2].

Classification[modifier | modifier le code]

Le bantik appartient aux langues sangiriques, un des sous-groupes rattachés, par Blust (1991)[3], au groupe des langues philippines, avec le ratahan, le sangir, le sangil et le talaud.

Vocabulaire[modifier | modifier le code]

Exemples du vocabulaire de base du bantik[4] :

français bantik Prononciation
deux dua
cinq lima
eau ake
feu putuŋ
terre tana
oreille tiŋkahia
froid madalindi
grand bagay
je iaʔ
savoir matiho
dire paŋuli
gratter maŋukudu

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Selon Ethnologue.com, prétendant citer Wurm (Stephen Wurm ?) et Hattori, 1981
  2. Sneddon, 1970, p.17.
  3. Liao, 2008, p. 3.
  4. Tirés de Sneddon, 1970, pp. 20-26.

Sources[modifier | modifier le code]

  • (en) Liao, Hsiu-Chan, A Typology of First Person Dual pronouns and their Reconstructibility in Philippine Languages, Oceanic Linguistics, 47:1, pp. 1-29, 2008.
  • (en) Sneddon, J.N, The Languages of Minahasa, North Celebes, Oceanic Linguistics, IX:1, pp. 11-36, 1970.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens internes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]