Bansho Shirabesho

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Un panneau et une balise indiquant le site de l'institut.

Le Bansho Shirabesho (蕃書調所?), ou « Institut pour l'étude des livres barbares », était l'institut japonais chargé de la traduction et de l'étude des livres étrangers et des publications vers la fin de l'époque Edo.

Historique[modifier | modifier le code]

Fondé en 1857, le Bansho Shirabesho fonctionnait comme une sorte de bureau du Shogunat Tokugawa. Il fut renommé Yōsho shirabesho (洋書調所?) (Institut pour l'étude des livres occidentaux) en 1862, et Kaiseijo (開成所?) en 1863. Après la guerre de Boshin, il a été de nouveau renommé, et est devenu le Kaisei gakkō (開成学校?)?). L'institut fait partie des organismes qui ont fusionné pour former l'université de Tokyo.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Dorothy Perkins, Japan Goes to War, Diane Publishing, 1997, p. 28.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sources[modifier | modifier le code]