Banque de l'Amérique du Nord

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

La Banque de l'Amérique du Nord (en anglais : Bank of North America) fut fondée le 31 décembre 1781 par le Congrès de la Confédération et ouverte le 7 janvier 1782. Elle fut la première banque moderne des États-Unis et précéda la First Bank of the United States.

La nécessité d'une banque pour les États-Unis fut d'abord soulevée par Thomas Paine dès 1780. Le projet fut mis au point par Alexander Hamilton et approuvé par le Congrès en 1781[1]. Elle fut organisée par Robert Morris, le superintendant des finances. En 1784, les États de New York et du Massachusetts se dotèrent également d'une banque.

Sa première mission fut de trouver une solution de sauvetage pour les finances publiques, affaiblies suite à la crise du Continental currency dollar.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Claude Fohlen, Les pères de la révolution américaine, Paris, Albin Michel, 1989, (ISBN 2226036644), p.155

Article connexe[modifier | modifier le code]