Banque de Tunisie

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Ne doit pas être confondu avec Banque centrale de Tunisie.

Banque de Tunisie

alt=Description de cette image, également commentée ci-après

Logo de la Banque de Tunisie

Création 23 septembre 1884
Forme juridique Société anonyme
Siège social Drapeau de Tunisie Tunis (Tunisie)
Direction Habib Ben Sâad (PDG)
Activité Banque
Filiales 7 (31 décembre 2008)
Site web http://www.bt.com.tn
Bilan comptable 2 414 850 (USD) en 2012[1]
Résultat net 62,788 millions (TND) en 2008[2]
en augmentation 2,635 millions (TND)

La Banque de Tunisie (البنك التونسي) ou BT est une banque commerciale privée de Tunisie.

Fondée le 23 septembre 1884, elle est l'une des plus anciennes banques d'Afrique[3].

Histoire[modifier | modifier le code]

Siège de la Banque de Tunisie

En 1948, la Banque de Tunisie absorbe la Banque italo-française de crédit et participe en 1951 à la liquidation de la Banca Italiano de Credito dont elle reprend, après l'indépendance, la plupart des agences. Première banque à être installée en Tunisie, elle reste longtemps le seul établissement de crédit bancaire et, pendant longtemps, la seule banque à disposer d'agences dans le pays. En 1963, la Banque de Tunisie ouvre son capital à la Société générale, le Crédit suisse et la Banca Nazionale del Lavoro. En 1968, la Banque de Tunisie rachète les agences tunisiennes de la Compagnie française de crédit et de banque.

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir

Après la révolution tunisienne, la PDG Alya Abdallah, épouse d'Abdelwahab Abdallah, conseiller du président déchu Ben Ali, ainsi que ses proches collaborateurs, sont interdits d'accès à leurs bureaux, la direction générale de la banque redoutant que ces derniers ne se livrent à des malversations financières au profit des anciens membres du régime[4].

Depuis le 21 janvier 2011, la Banque de Tunisie est placée sous le contrôle de la Banque centrale de Tunisie qui a nommé Habib Ben Sâad comme administrateur provisoire[5],[6] ; le conseil d'administration le nomme PDG le 25 janvier[7].

Actionnariat[modifier | modifier le code]

Il s'agit d'une société anonyme dont le capital s'élève à 112,5 millions de dinars tunisiens. Au 31 décembre 2006, le capital est détenu à 73,03 % par des actionnaires tunisiens et à 22,78 % par des actionnaires étrangers. La BT compte parmi ses actionnaires des banques étrangères de réputation internationale telle que la Banque fédérative Crédit mutuel (20 %) et la Banca Nazionale del Lavoro. Les 13 % du capital appartenant à Belhassen Trabelsi sont confisqués suite à la révolution de 2011 et revendus à la Banque fédérative Crédit mutuel, qui devient détentrice de 33 % du capital[8].

Toutefois, la banque est sous-capitalisée bien qu'elle dispose d'importants fonds propres. Elle dispose par ailleurs d'une assise financière solide et affiche les meilleurs indicateurs du secteur avec un taux de couverture des créances classées de 97 %[9].

En 1998, la Société générale cède sa participation dans le capital de la Banque de Tunisie essentiellement repris par des actionnaires locaux. Une part de 2 % est reprise par la filiale de l'Agence française de développement. Au 31 décembre 2008, le Crédit industriel et commercial vend sa participation à la Banque fédérale du crédit mutuel, sa maison mère.

Réseau[modifier | modifier le code]

En juin 2012, elle compte 103 agences et 165 distributeurs automatiques de billets répartis sur le territoire tunisien[10].

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Les 50 premières banques d'Afrique du Nord en 2013 », Jeune Afrique, hors-série n°34 « Spécial finance », 2013, p. 53
  2. (fr) Moncef Mahroug, « Attijari bank passe au vert », Webmanagercenter, 22 mai 2009
  3. (fr) Historique de la Banque de Tunisie
  4. (fr) « Alia Abdallah empêchée d'exercer ses fonctions à la tête de la Banque de Tunisie », Business News, 17 janvier 2011
  5. (fr) « La BCT prend le contrôle d'une deuxième banque », L'Orient-Le Jour, 22 janvier 2011
  6. (fr) « Un nouvel administrateur à la Banque de Tunisie », Business News, 21 janvier 2011
  7. (fr) « Officiel : La Banque de Tunisie révoque Alia Abdallah et nomme Habib Ben Saâd nouveau PDG », Business News, 26 janvier 2011
  8. (fr) « Tunisie : Cession du 13 % du capital de la Banque de Tunisie à la BFCM (France) », Tunisie numérique, 22 décembre 2012
  9. Abdelaziz Barrouhi, « Flottement dans les banques tunisiennes », Jeune Afrique, 27 avril 2008, pp. 92-93
  10. (fr) « Qui rachètera les 13 % de la Banque de Tunisie mis en appel d'offres international ? », Leaders, 26 septembre 2012

Sources[modifier | modifier le code]

  • Nicolas Stoskopf, Dictionnaire historique des banques du groupe CIC, 2009